Ouvert le 5 mars dernier, l’atelier sur “le démarrage projet et familiarisation avec les procédures des bailleurs” sur le projet de de construction du tronçon Kissidougou-Guéckédou-Kondembadou a été clôturé, ce mercredi 6 mars 2019. La cérémonie de clôture a été présidée par le conseiller principal du ministre des Travaux publics, Moustapha Naité.

Durant ces deux jours d’échanges, selon M. Katib, de la BADEA, il a été question des procédures de la BADEA en matière d’exécution de projet. Parce que « des fois, la non compréhension des responsables des procédures provoque des entraves et des problèmes dans l’exécution ; par conséquent des retards. Donc la familiarisation avec les procédures permet aux responsables de parler le même langage avec les bailleurs, avec les experts de la BADEA », a-t-il expliqué.

« Cette rencontre nous a permis d’avoir une large connaissance des activités au projet. Au nom de la population de Guéckédou, nous tenons à remercier le Pr Alpha Condé pour la réalisation de ce projet. Nous promettons fermement la mise en œuvre de ce projet, à travers une large sensibilisation de la population avant, pendant et après l’exécution des travaux. Le bijou que vous comptez nous offrir, nous saurons l’entretenir jalousement », s’est réjoui Antoine Faya Kamano, conseiller communal de Guéckédou, porte-parole des bénéficiaires du projet.

Pour sa part, le conseiller principal du ministre des Travaux publics, Dr Amadou Guèye, qui a présidé la cérémonie, a déclaré : « Le ministère des TP prend bonne note de tous les besoins et toutes les préoccupations exprimés durant cet atelier par les bénéficiaires de la route, et rassure ici que les actes concrets seront pris pour leur satisfaction. Le MTP compte sur le soutien et l’accompagnement des bénéficiaires pour le bon déroulement du projet sur le terrain, car sans leur accompagnement, la mise en œuvre de ce projet sera extrêmement difficile ».

Le conseiller invite les populations des zones concernées à réserver un accueil chaleureux aux travailleurs, pour la bonne exécution des travaux. « Vous aurez dans la zone des entreprises et la mission de contrôle pour l’exécution de travaux. Donc, il faut leur assurer une bonne hospitalité et les aider à résoudre beaucoup d’autres problèmes qui sont directement liés à l’exécution des travaux, particulièrement les problèmes sociaux », a conseillé Dr Amadou Guèye.

Bhoye Barry pour guinee7.com
00224 628 705 199

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici