Une mosquée a été pillée puis carbonisée par des inconnus, dans la nuit de mercredi à jeudi 15 août 2019, dans le district de khaliakhory, sous-préfecture de Damakhanya, préfecture de kindia. Plusieurs dégâts matériels ont été enregistrés.

« C’est ce matin qu’on m’a informé que la mosquée a été brûlée. Je ne sais pas exactement qui sont les responsables. Ce que je sais, il y a un conflit pour la place de premier imam entre deux sages de notre district. Elhadji Abdoulaye et Elhadji Djouma. Elhadji djouma est celui qui a été choisi récemment. Le camp de Elhadji Abdoulaye mécontent du choix de Elhadji Djouma comme imam pourrait être  complice de ce malheur. Ils ont brûlé certaines choses et emporté d’autres », a précisé  Abou Soumah, président du district de khaliakhory.

Abou Soumah

« Après la construction de cette mosquée, elle a été confiée a Elhadji  Abdoulaye grâce à Elhadji Djouma. Quelques temps après, Elhadji Abdoulaye est venu s’imposer par force devant Elhadji Djouma dans la mosquée sans l’avis des personnes concernées.  Vu les maraboutages qu’il faisait dans la mosquée, les jeunes se sont révoltés pour dire non à ces pratiques dans la maison de Dieu en demandant son départ. Lorsqu’il fut remplacé par Elhadji Djouma, il décida de ne plus prier derrière Elhadji Djouma. À chaque heure de prière, il attend après la prière commune pour venir prier avec sa famille dans la mosquée. Un vendredi même en pleine prière, nous avons été caillassés par des personnes inconnues. Lui, Elhadji Abdoulaye a été convoqué par la ligue régionale. Il a demandé pardon que ça ne va plus se reproduire. Elhadji Abdoulaye loge tout près de la mosquée. Si nous venons ce matin trouver la mosquée brûlée, c’est sur lui que nous pouvons pointer du doigt », a laissé entendre Cheick Taliby Sylla, citoyen .

Cheick Taliby Sylla

Pour Elhadji Abdoulaye Diallo, deuxième imam de ladite mosquée, accusé d’avoir participé à l’incendie, « c’est vers les 23 heures qu’on nous a informés que la mosquée a pris feu sous une grande pluie. Et nous, nous avons trouvé que le feu a fini de faire son travail. Les malfrats ont emporté certains biens avec eux. Selon nos constats, ils ont pillé la mosquée avant d’y mettre le feu. Moi, je ne peux que jeter l’anathème sur les voleurs car les personnes honnêtes ne peuvent pas faire ça. La mosquée a été construite en 2014 et c’est moi qui ai donné cette terre pour la maison de Dieu », a-t-il rappelé.

Elhadji Abdoulaye

Joseph Bangoura pour guinee7.com

628388493

Publicités

Laisser un commentaire