En séjour à Kindia, le président de la République a profité de l’occasion pour visiter les travaux de construction et de réhabilitation de la route nationale Coyah-Mamou-Dabola. Alpha Condé, a été impressionné par le travail qui est en train d’être fait notamment à la ‘‘contournante’’ de Linsan.

“Vous savez, la route-là était très dangereuse, avant, il y avait beaucoup de tournants, beaucoup d’accidents, donc il fallait la reconstruire totalement. Ce qui les a amenés à casser une montagne pour que les routes soient beaucoup rectilignes et que ça soit moins mortel et plus facile à circuler, beaucoup plus large. Donc, j’espère qu’après les travaux, les gens pourront circuler librement et il y aura beaucoup moins d’accidents. Donc, je félicite l’entreprise et le ministre pour ce très bon travail”, a déclaré le président Alpha Condé avant son départ pour Conakry.

Le ministre des travaux publics, Moustapha Naité, après avoir échangé avec les techniciens sur le terrain, il s’est dit “satisfait parce que quand ont prend le niveau de terrassement, ils sont pratiquement à plus de 80%. Ils ont fait déjà 255 km en terme de terrassement sur les 355 km prévus par le projet. Donc du débroussaillage, au décapage et à l’assainissement, ils ont pratiquement fini sur les linéaires. Le chantier a été ouvert sur cinq fronts, ce qui est vraiment remarquable et l’entreprise travaille nuit et jour avec la supervision de la mission de contrôle”, a-t-il expliqué.

Sur le long de la route, il y a 39 ouvrages de franchissement ; à date, 24 ont fait l’objet de validation au niveau de la mission de contrôle.

“L’entreprise a déjà commencé à travailler sur ces ouvrages de franchissement. Précisément ici nous sommes au niveau de Linsan pour voir comment la déviation qui a été construite, comment on peut casser certaines montagnes pour pouvoir passer plus aisément en tenant compte toujours des rayons de 80”, a précisé Moustapha Naité.

Pour la ‘‘contournante’’ de Linsan avec le nouveau pont, la mission de contrôle annonce qu’ ‘‘il est prévu rendre ce tronçon de 6 km de Linsan au mois d’avril”, a annoncé Amadou Ly, chef de mission adjoint du projet Coyah-Mamou-Dabola.

Selon lui, “il y a 39 ouvrages prévus dans la première phase. On a lancé 24 ouvrages et aussi on a lancé les dalots parce que les deux vont ensemble. Il y a plus de 675 dalots, nous sommes actuellement à plus de 400 dalots préfabriqués déjà et nous sommes à 80 % des poutres préfabriqués. Sur le chantier, le travail se fait en deux étapes ; il y a les travaux de coulage des pieds et piles sur site et les éléments préfabriqués”.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199