En séjour à Kindia, le président de la République a profité de l’occasion pour visiter les travaux de construction et de réhabilitation de la route nationale Coyah-Mamou-Dabola. Alpha Condé, a été impressionné par le travail qui est en train d’être fait notamment à la ‘‘contournante’’ de Linsan.

« Vous savez, la route-là était très dangereuse, avant, il y avait beaucoup de tournants, beaucoup d’accidents, donc il fallait la reconstruire totalement. Ce qui les a amenés à casser une montagne pour que les routes soient beaucoup rectilignes et que ça soit moins mortel et plus facile à circuler, beaucoup plus large. Donc, j’espère qu’après les travaux, les gens pourront circuler librement et il y aura beaucoup moins d’accidents. Donc, je félicite l’entreprise et le ministre pour ce très bon travail », a déclaré le président Alpha Condé avant son départ pour Conakry.

Le ministre des travaux publics, Moustapha Naité, après avoir échangé avec les techniciens sur le terrain, il s’est dit « satisfait parce que quand ont prend le niveau de terrassement, ils sont pratiquement à plus de 80%. Ils ont fait déjà 255 km en terme de terrassement sur les 355 km prévus par le projet. Donc du débroussaillage, au décapage et à l’assainissement, ils ont pratiquement fini sur les linéaires. Le chantier a été ouvert sur cinq fronts, ce qui est vraiment remarquable et l’entreprise travaille nuit et jour avec la supervision de la mission de contrôle », a-t-il expliqué.

Sur le long de la route, il y a 39 ouvrages de franchissement ; à date, 24 ont fait l’objet de validation au niveau de la mission de contrôle.

« L’entreprise a déjà commencé à travailler sur ces ouvrages de franchissement. Précisément ici nous sommes au niveau de Linsan pour voir comment la déviation qui a été construite, comment on peut casser certaines montagnes pour pouvoir passer plus aisément en tenant compte toujours des rayons de 80 », a précisé Moustapha Naité.

Pour la ‘‘contournante’’ de Linsan avec le nouveau pont, la mission de contrôle annonce qu’ ‘‘il est prévu rendre ce tronçon de 6 km de Linsan au mois d’avril », a annoncé Amadou Ly, chef de mission adjoint du projet Coyah-Mamou-Dabola.

Selon lui, « il y a 39 ouvrages prévus dans la première phase. On a lancé 24 ouvrages et aussi on a lancé les dalots parce que les deux vont ensemble. Il y a plus de 675 dalots, nous sommes actuellement à plus de 400 dalots préfabriqués déjà et nous sommes à 80 % des poutres préfabriqués. Sur le chantier, le travail se fait en deux étapes ; il y a les travaux de coulage des pieds et piles sur site et les éléments préfabriqués ».

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199