Face à un parterre de militants et sympathisants au siège de son parti ce samedi, Sidya Touré a une nouvelle fois réaffirmé son engagement et sa détermination à lutter contre un éventuel troisième mandat pour le président Alpha Condé. Le président de l’Union des Forces Républicaines (UFR) dit n’avoir peur de rien pour mener jusqu’au bout cette lutte anti-troisième mandat et anti-nouvelle constitution ou modification constitutionnelle.

Il y en a qu’on a acheté avec de l’argent, il y en a qu’on cherche à acheter avec des postes

“Depuis que L’UFR a lancé l’idée de refus du troisième mandat, ça a gagné tout le pays. Et la décision a été prise en haut lieu, qu’il fallait tout faire pour s’attaquer à l’Union des forces républicaines. Il y en a qu’on a acheté avec de l’argent, il y en a qu’on cherche à acheter avec des postes. Mais quand tout cela ne marche pas, on veut nous faire peur, mais nous on n’a pas peur… Quand il s’agit de défendre l’intérêt de la Guinée, moi, Sidya Touré, vous me verrez là-bas, dans tous les cas de figure” a déclaré l’ex-haut représentant du chef de l’État à l’entame de ses propos.

On est gentil hein! On n’a pas dit qu’on va se lever contre quelqu’un si le mandat n’est pas fini

“Moi je n’ai rien contre quelqu’un, poursuit-il, mais Walaye (au nom de Dieu) ce que je vous dis, c’est la vérité. La politique est faite pour que nous, on ait un intérêt dedans, si en 9 ans, il n’y a rien eu de positif, on ne peut pas dire ça aussi ? On est gentil hein! On n’a pas dit qu’on va se lever contre quelqu’un si le mandat n’est pas fini. Il n’a pas de travail, mais on va laisser finir le mandat”.

Pour finir, le leader de la troisième force politique du pays réitère : ” on est contre le troisième mandat, la nouvelle constitution, la modification de la constitution.”

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici