A la date du 18 Juin 2015 à 18 heures, la Guinée a enregistré un total cumulé de 3681 cas avec 2446 décès (soit 66.4%) répartis comme suit :

– Cas confirmés : 3249 dont 2027 décès
– Cas probables : 419 dont 419 décès
– Cas suspects : 13.

Au total 1213 personnes confirmées sont sorties guéries des centres de traitement (37.3%).

Dans la journée du 18 Juin 2015 à 18h, le nombre de cas hospitalisés dans les différents centres de traitement du pays est réparti comme suit :

– CTE de Coyah : 10 cas dont 05 confirmés et 05 suspects ;
– CTE de Forécariah : 09 cas dont 04 confirmés et 05 suspects ;
– CTE de Conakry : 03 cas suspects.

Quant aux CTS de Conakry, CTE de Kindia, CTE de Guéckedou, de Beyla, de Macenta, de N’Zérékoré, les CDT de Siguiri et de Kérouané, il n’existe à ce jour aucun malade hospitalisé dans ces centres.

Ce qui fait un total de 22 cas hospitalisés dont 09 confirmés et 13 suspects dans les centres de traitement du pays.

Le nombre de personnel de santé infecté reste toujours à 202 dont 109 décès (54%). A noter que depuis 71 jours, aucun cas de nouvelle infection chez le personnel de santé n’a été notifié dans le pays.

Date de notification du dernier cas confirmé par préfecture active :

– Forécariah : le 18/06/2015 ;
– Boké : le 18/06/2015
– Dubréka : depuis le 13/06/2015, soit 05 jour sans nouveau cas;
– Matam : depuis le 12/06/2015, soit 06 jours sans nouveau cas ;
– Matoto : depuis le 05/06/2015, soit 13 jours sans nouveau cas ;
– Fria : depuis le 26/05/2015, soit 23 jours sans nouveau cas. Fria est ainsi sortie du suivi.

REPARTITION DES FOYERS

– Nombre de préfectures nouvellement touchées cette semaine : 0 ;
– Nombre de préfectures ayant notifié au moins un (01) cas durant les 21 derniers jours (Foyers actifs) : 04 (Conakry, Boké, Dubréka et Forécariah) ;
– Nombre de préfectures ayant des contacts à suivre (Foyers en alerte) : 0
– Nombre de préfectures antérieurement touchées ne notifiant pas de cas depuis plus de 21 jours (Foyers calmes) : 22 (Kérouané, Kindia, Fria, Télimelé, Kissidougou, Guéckédou, Faranah, Pita, Dalaba, Kankan, Kouroussa, Beyla, N’Zérékoré, Tougué, Dinguiraye, Dabola, Lola, Yomou, Mali, Siguiri, Boffa, Macenta et Coyah) ;
– Nombre de préfectures n’ayant pas encore notifié de cas : 07 (Koundara, Labé, Mandiana, Gaoual, Lélouma, Koubia et Mamou).

ACTIVITES REALISEES

  1. Mise à disposition des intrants au niveau du Centre de transit à Kamsar (Boké) ;
    2. Mission d’évaluation de la fonctionnalité du nouveau Centre de transit de Kamsar (Boké) ;
    3. Supervision des foyers actifs d’Ebola en vue du renforcement des dispositifs de riposte pour accélérer le contrôle de l’épidémie.
    4. Mission du Coordinateur national et des partenaires à Dixinn Bouramaya (Dubréka), pour les préparatifs de la prochaine campagne de cerclage des localités actives de Tanènè et Forécariah.

ACTIVITES EN COURS

  1. Poursuite de la campagne de recherche active et suivi renforcés des cas suspects et des contacts dans les préfectures de Forécariah et Dubréka ;
    2. Réunions préparatoires de la prochaine campagne de cerclage des localités actives de Tanènè et Forécariah ;
    3. Sensibilisation et information des communautés sur les mesures à prendre dans le cadre de la prévention et des conduites à adopter face à cette maladie Ebola ;
    4. Poursuite des activités de l’essai clinique vaccinal dans le pays.

MESSAGE – CLE :
Appliquons scrupuleusement les mesures d’urgence sanitaire renforcée dans nos familles pour finir définitivement avec Ebola !

Source : Coordination nationale de lutte contre ébola