En lieu et place des 48 heures de suspension de ses activités, pour compassion aux blessés de la bagarre du 1er mai dernier au palais du peuple, le SLECG dirigé par Aboubacar Soumah décide de faire une lecture du saint Coran et des prières dans des églises sur toute l’étendue du territoire national du lundi 13 au mardi 14 mai 2019 en guise de solidarité aux syndicalistes victimes d’actes de violence.
L’annonce a été faite dans une déclaration rendue publique, ce samedi, par le camarade Soumah au cours de l’assemblée générale ordinaire de son syndicat.
Cette déclaration dont Guinee7.com détient une copie, fait suite à des échanges entre les enseignants à la base et le bureau exécutif du SLECG, les dispositions à prendre face à l’attaque dont-il se disent victimes et qui a fait une vingtaine de blessés dans leur camp, y compris Aboubacar Soumah.
Il faut également souligner que dans les débats, plusieurs enseignants et syndicalistes ont projeté de se venger de leurs agresseurs, qu’ils disent reconnaître, si toutefois la justice n’est pas rendue dans cette affaire.
Déclaration….
Mohamed Soumah pour Guinee7.com
Publicités

Laisser un commentaire