Les fidèles musulmans de Guinée à l’instar de leurs coreligionnaires du monde ont célébré ce lundi 12 septembre la fête de tabaski ou la fête des moutons. Dans la préfecture de Kissidougou où notre équipe de reportage séjourne actuellement, la fête de année a était l’occasion pour quelques cadres natifs de cette localité de se retrouver autour des parents pour ensemble prier pour toute la nation guinéenne et de faire des sacrifices.

Au terme de la prière qui a été conduite par le grand imam de Kissidougou, quelques cadres dont entre autres le président de la Cour des Comptes, Mohamed Diaré, le Directeur général de l’Office Guinéen de Publicité et Paul Moussa Diawara se sont exprimé en ces termes :

Mohamed Diaré
Mohamed Diaré

Mohamed Diaré, Président de la Cour des Comptes : ‘’il est important pour tout citoyen de venir à la source pour fêter cette fête. La fête de tabaski nous offre toujours l’opportunité et l’occasion de venir fêter avec nos frères et sœurs de Kissidougou, communier avec eux, profiter de cette grande fête pour passer le message de paix, de solidarité et de concorde et aussi demander à toutes les autorités que se soient politiques ou administratives ou mêmes religieuses de continuer à bénir pour les fils et filles de la Guinée et de prier pour le progrès de ce pays, de prier pour que l’ensemble des fils et de filles de ce pays puissent avoir le bonheur tant souhaité par tout le monde.’’

kissidougou
kissidougou

Paul Moussa Diawara, Directeur général de l’OGP : ‘’c’est un sentiment de joie d’être dans sa ville d’origine pendant cette fête. J’ai fêté cette année dans ma ville natale de Kissidougou et je pense que c’est un jour de fête que chacun doit naturellement faire chez lui. C’est une très grande joie de voir la préfecture de mes ancêtres. C’est un sentiment de devoir accomplir, un sentiment de joie, de retrouvaille avec mes frères et sœurs de Kissidougou et je pense que je suis heureux aujourd’hui. Nous pensons que c’est un jour où chacun doit comprendre que c’est un jour de pardon, un jour de prière pour la paix, l’unité nationale et un jour de tolérance. Pour  cette occasion, je prie Dieu pour que la Guinée soit un pays de paix, un pays prospère, un pays uni, solidaire, fraternel et que vraiment le bonheur se repende dans notre pays au bénéfice de la Guinée et de tous ses enfants (…).’’

Alpha Ben Diawara
Alpha Ben Diawara

Alpha Ben Diawara, natif de Kissidougou en provenance de Kindia : ‘’je pense que c’est un jour spécial pour tous les musulmans. Et, cette journée, nous devons la partager avec nos familles. C’est pourquoi, il faudrait profiter de cette occasion pour venir vraiment vivre ce grand événement avec sa famille et avec les citoyens de sa ville natale. C’est aussi une joie de retrouver la famille, des amis, des frères, des sœurs, les enfants de sa ville natale. Donc l’occasion là n’est pas accordée à tout le monde. Donc tout ce qui ont eu la chance de venir partager cette journée avec la famille franchement on ne pourra vraiment exprimer notre gratitude au tout puissant Allah.’’

Hadja Hawa keita,
Hadja Hawa keita,

Hadja Hawa keita, petite fille de Kissi kaba Keita venue de Conakry : ‘’je suis venue chez moi à Kissidougou pour fêter avec mes parents et avec tous les citoyens de cette ville. Venir fêter ici, c’est une manière pour moi de faire mon sacrifice chez moi et dans ma famille. Etla fête se passe très bien parce que toute la famille est ici présente. J’ai retrouvée beaucoup de camarades de promotions et ça me fait du bien de les retrouver (…).

Propos recueillis par Youssouf Hawa Keita, depuis Kissidougou