Accusé d’avoir refusé d’honorer une prestation au Maroc, pour laquelle elle a reçu la somme de 6 millions 500 mille francs guinéens, l’artiste Tènin Diwara alias La reine de Banian s’est confiée à notre rédaction ce jeudi.

Au bout du fil, l’interprète de la chanson, Guinèya a rappelé l’histoire pour laquelle certains « blogueurs » se sont attaqués à elle sur les réseaux sociaux. « Pour le programme du Maroc, il y a des promoteurs qui ne sont pas de vrais promoteurs. Moi toutes mes conditions sont énoncées dans mes contrats. Si tu nous prends pour un concert, c’est toi qui aura à ta charge le billet retour et l’hôtel également. Mais avec eux, on n’a pas signé de contrat. Ils ont parlé avec celui qui devait nous envoyer au Maroc. Quand on est parti, le jour de l’événement, nous les avons appelés pour nous envoyer le billet retour. Mais ils ont dit que l’agence était fermée qu’ils allaient nous l’envoyer le lendemain. Ils nous ont envoyés le billet qu’à 21h, alors qu’on devait bouger à 22h. On ne pouvait plus. Parce que l’endroit du spectacle était loin. J’ai dit à la dame de mettre le carburant dans la voiture pour venir nous chercher pour pouvoir faire l’événement. Elle n’a pas pu. Finalement, elle m’a dit que son spectacle s’est gâché. Et qu’elle va au Maroc et que l’événement de là-bas aussi ne pourra plus se tenir. Comme j’ai vu qu’il y avait de la tension, j’ai préféré annuler notre participation, justement parce que je ne voulais pas de problèmes. Parce que la faute incombe à la dame. Imaginez-vous, quelqu’un qui n’a pas pu payer le billet aller et retour d’un artiste, comment elle peut payer son cachet. Quand elle est revenue, elle est allée vers des blogueurs. Et ils se sont mis à proférer des injures », a-t-elle narré.

Et de poursuivre : « Ils m’ont appelée, pour me dire que c’était des malades qui étaient alités là-bas et de les aider à les soigner. Je lui ai dit que si elle m’avait dit que c’était pour des malades, je n’allais même pas lui demander de cachet. Mais c’est sa façon de faire les choses. Elle m’a dit que la chose est déjà faite, donc de pardonner. Je lui ai dit que si elle voulait que je contribue pour la cause des malades désormais, qu’elle devait répartir sur les réseaux sociaux et démentir ce qu’elle avaiet dit au préalable. Elle avait dit qu’elle allait le faire. Mais le lendemain, je l’ai encore vue insulter sur les réseaux sociaux. Je me suis dit qu’il n’y a pas de problème. Puisque ce n’est pas nous qui avons fait des erreurs. Donc on ne lui devait aucun remboursement. Moi je n’ai pas reçu les 6 millions 500 mille. C’était entre elle et le promoteur. Le manager a reçu 4 millions. Le manager leur a dit que c’est eux qui ont gâté leur spectacle. Mais comme vous dites que c’est pour des malades, Tènin peut doubler l’argent, vous remettre comme sa contribution. Mais vous avez mal fait. »

Enfin, l’artiste nous a annoncé qu’un dénouement heureux a été trouvé. « L’affaire s’est calmée. Ils ont reconnu qu’ils ont tort », a-t-elle fait savoir.

Abdou Lory Sylla pour guinee7.com