Les piques et attaques par médias interposés entre Sanoussy Bantama Sow (actuel ministre des sports) et Titi Camara (ancien ministre au même département) n’ont pas commencé aujourd’hui. Depuis 2012, ces anciens collègues au sein du gouvernement Saïd Fofana ne se lâchent pas une seconde.

Titi Camara, ancienne star du syli national de Guinée, puis ministre d’Alpha Condé dès les premières heures, à la suite d’une participation à la présidentielle de 2010 en la faveur du chef de l’Etat actuel. C’est donc en décembre 2010 que TITI est porté à la tête du département des sports. Mais celui qui était affectueusement appelé « mon fils » par Alpha Condé a eu la ‘’malchance’’ de voir son département logé dans le même bâtiment que celui de la jeunesse et de l’emploi des jeunes, dirigé à l’époque par un certain Sanoussy Bantama Sow.

Selon plusieurs témoignages et articles de presse parus à cette époque, la cohabitation n’a jamais été parfaite entre les deux ministres au sein de ce bâtiment. Ils en seraient même arrivés à échanger des coups de poings… Bref comme pour dire que l’atmosphère était toute sauf saine. Ainsi est né un duel sans relâche entre les deux hommes.

En octobre 2012, les choses tournent en faveur du politique Bantama Sow. Son meilleur ennemi est remercié du gouvernement, pendant que lui, en plus du ministère de la jeunesse, voit greffé à son portefeuille le département des sports tenu jusque-là par Titi Camara. Les choses deviennent irrécupérables à partir de cet instant.  

Depuis, les attaques par médias interposés partent dans tous les sens. Pour revenir à l’actualité, Titi et compagnie apprennent que des indemnités ont été allouées aux anciennes gloires du sport, ils se considèrent légitimes de bénéficier de cet avantage. Ç’en est suivi des réclamations dans la presse dans un premier temps. Au lieu d’opter pour une démarche moins belliqueuse, le ministre des sports programme une conférence de presse au cours de laquelle il déclare : « …au contraire les gens devraient féliciter le ministère et le gouvernement… ce qui est choquant, des gens ont eu la possibilité de faire ce que nous on a fait, ils ne l’ont pas fait, nous on le fait et ils sortent pour dénoncer. »

La réponse de Camara n’a pas tardé sur Espace Fm : « nous ne pourrons pas accepter que des imposteurs viennent salir tout ce qu’on a fait, je sais qu’il (Bantama Sow, ndlr) a une haine viscérale envers ma personne. Lui et moi, c’est comme si vous comparez une Porsche à un Magbana. »

To be continue …

Alpha pour Guinée7

Publicités