Un séminaire gouvernemental s’ouvre à Conakry ce 1er avril et pour deux jours.  Selon la version officielle, l’objectif de ce séminaire est de « créer des conditions optimales pour la bonne conduite de l’action gouvernementale, l’atteinte des objectifs conformes à la vision du chef de l’Etat, et aux orientations stratégiques du quinquennat ».

Il consisterait aussi «à la rationalisation des missions des différents ministères, leurs attributions, leurs organisations pour mieux lutter et éliminer tous les dysfonctionnements liés au conflit  de compétences et au conflit d’attribution» a rajouté le ministre».

En réalité, selon nos informations, ce séminaire sert à apprendre à nos ministres-certes bardés de diplômes, mais qui ont du mal à se mettre dans le tempo, ce depuis près de 90 jours d’exercice- des méthodes de gestion gouvernementale.

Et, celui qui a eu le « marché » de les enseigner, selon nos informations, n’est autre qu’un ancien Premier ministre de Abdou Diouf qui, aujourd’hui est un consultant international qui a pignon sur rue à Sekhoutoureya.

Pour rappel, le gouvernement Youla avait suscité beaucoup d’espoirs  parce que rajeuni, féminisé, et surtout composé en majorité de personnes ayant de bons parcours académiques et professionnels. Mais force est de reconnaitre qu’à près de 100 jours d’exercice, la mécanique gouvernementale semble grippée. Et pour de nombreux observateurs le dégrippant n’est pas un cours magistral qu’on donnerait comme dans un amphi, mais un remaniement ne serait-ce que technique du gouvernement.

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici