Lors de l’Assemblée générale de l’UFDG, ce samedi 12 décembre, Alpha Bakar, membre de la Cellule de communication du parti est monté au créneau pour charger l’Union des Forces Républicaines de Sydia Touré: «L’UFR  est partie, bon débarras. Aujourd’hui si ce n’était pas l’UFDG, Baidy Aribot  qui a joué à la taupe au sein de l’opposition républicaine n’allait pas être député à l’Assemblée nationale. Cellou Dalein Diallo est respectueux de sa parole, pas comme l’UFR et son président. Cellou Dalein a prison son bâton de pèlerin pour soutenir Abdoulaye Sylla de l’UFR à Boké et ce dernier a gagné et il est aujourd’hui député grâce à l’UFDG.  J’ai entendu un honorable dire à la radio qu’il n’y a jamais eu d’alliance entre l’UFR et l’UFDG. C’est honteux. S’ils veulent partir autour de la table de Alpha Condé, ils n’ont qu’à partir. Mais il ne faut pas accuser l’UFDG. Nous disons bon débarras. Ils n’ont qu’à aller. Dans trois ou quatre mois, ils reviendront parce qu’ils vont trouver Alpha Condé qui n’a rien d’obligation envers quelqu’un. Un parti libéral qui va aller s’adjoindre à un parti qui est socialiste qu’il y ait un minimum de programme  de gouvernance parce qu’ils sont socialistes communistes ; toi tu es libéral, vous avez des idées contraires. Nos amis de l’UFR ont perdu leur esprit, comme ils ont perdu leurs militants, comme ils ont perdu leur base. Ce n’est pas la faute de l’UFDG quand tu ne peux pas avoir 5 pourcent dans tout le pays entier. C’est ta faute à toi.»

ElHadj M. Koula Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici