Présenté au juge ce lundi, selon un proche de Mohamed Touré et de son épouse, le couple a bénéficié d’une liberté provisoire. Une première victoire pour le fils de l’ancien président guinéen et de son épouse, Denise Cross, tous poursuivis pour « esclavage » par une certaine Diena Jalo

Focus de guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire