Le présumé coupeur de route, Habib Dioubaté a été présenté ce mercredi à la presse à l’escadron mobile numéro 3. Ce coup de filet réussi a été la suite d’une longue investigation par les hommes en uniforme. Ils l’ont arrêté à vingt heures le dimanche à l’aéroport de Conakry.

Mamadou Alpha Barry chargé de la communication du haut commandement de la Gendarmerie explique: “Avec la vigilance du haut commandement  de la gendarmerie ; l’escadron mobile numéro trois vient de mettre main sur un bandit de grand chemin. Habib Dioubaté alias Laye. Il a ouvert une boutique  où  on peut  lire devant la porte Barry et frères. A partir de ce marché, il repère ses proies en partance pour l’intérieur du pays. Le 29 décembre 2014, il attaque la station Total de Lola où il  dérobe 188 millions 989 mille fg. Sur la route du retour il coïncide à un Check-point monté au niveau de Guéckédou. Echange de tirs  avec les gendarmes, un présumé bandit sera atteint au
coup et il réussit à prendre la poudre d’escampette. Renforcement du check-point au niveau de Mamou cela nous a permis de mettre main sur les véhicules et des deux présumés bandits.”

Deux  gendarmes ont subi la terreur de Habib. Le chargé de la communication du haut commandement de la gendarmerie précise que c’est lui qui a été l’auteur de l’évasion des prisonniers à Kankan. Les responsables de la province du coup ont payé les frais.

” Colère  de la population, le domicile du procureur  sera  mis à sac t le gouverneur sauvé de justesse. Dioubaté reconstitue un groupe de 5  hommes à Conakry braque une RAV 4 toute neuve et procède un sondage de route Conakry  Kankan” a t-il dit.

Habib Dioubaté va être transféré dans la région forestière où il va être jugé.

JB.