Le congrès du Conseil National du Patronat de Guinée (CNPG) prévu le samedi 27 août, à l’Hôtel Royal Riviera, aura bel et bien lieu. La Justice ayant réitéré son impartialité dans le contentieux judiciaire qui oppose Sékou Cissé et Mamadou Sylla, auquel est venu se joindre Ansoumane Kaba « Guiter », à travers un report de l’examen du recours porté par Ansoumane Kaba au niveau de la Cour d’Appel, pour le 15 septembre 2016.

M. Sékou Cissé va donc pouvoir organiser le congrès pour renouveler les instances de l’institution, sans faire entrave à la justice, comme ce fut le cas pour la partie adverse, qui s’était entêtée à tenir un congrès le 23 avril dernier, malgré l’interdiction faite à l’époque par la Cour d’Appel, de sursoir à la tenue de ce congrès. Après ce forcing, M. Kaba « Guiter », qui s’est tourné cette fois vers

la justice, s’attendait à ce que Monsieur Safello André Leno, Président par Intérim de la Cour d’Appel de Conakry prononce ce jeudi, une décision en sa faveur, et qui devrait demander à Sékou Cissé de sursoir au congrès du 27 août. Mais ce ne fut pas le cas, à la déception de ce magnat des BTP qui, à partir de sa résidence du Canada, avait juré d’en finir définitivement avec cette affaire ce jeudi. Comme s’il était dans les confidences des magistrats.

[gview file=”https://guinee7.com/wp-content/uploads/2016/08/congres-cnp.pdf”]

 

Publicités

Laisser un commentaire