Ce 18 mai, ceux qui ont essayé les forfaits internet de MTN Guinée (Areeba) ont remarqué l’envol de ces forfaits à une vitesse supersonique. Exemple : un client de la filiale de la boite sud-africaine a acheté à partir de son téléphone un forfait de 150 MB à 11h 24. Sans aucun téléchargement, encore moins une lecture vidéo, il s’est mis à consulter sa page facebook. Et à lire un site internet. A 11h40, il reçoit le message suivant : « cher abonné vous avez utilisé 60% de votre volume sur 150MB ; à 11h44, cher abonné vous avez utilisé 80% ; à  11h49, votre forfait 150 MB a expiré. »

A 11h50, « vous utilisez désormais votre forfait en attente 150 MB », c’est le message qu’il reçoit. 10 mn après, il était à 60% du volume utilisé et 3 mn après on lui dit qu’il est à 80% du volume des 150 MB. A 12h05 soit 2mn après, le volume est à 80% utilisés !

Notre homme est tenace et veut comprendre. Il achète de nouveau un forfait de 150 MB à 12h13 ; à 12h33, il aura déjà consommé le forfait, « rien qu’en regardant un site d’information, une page Facebook, sans téléchargement, encore de lecture vidéo ». Il reprend l’expérience des 150MB à 13h 33. Et le forfait a été goulument englouti.

Pour comprendre cette supercherie, nous appelons un agent du service marketing de MTN Guinée. Après toutes les explications, l’agent nous demande de nous « rassurer » que les « mises à jour n’étaient pas activées sur le téléphone ». Nous savions que nos « mises à jour » ne se déclenchent qu’en mode Wifi. Néanmoins après une vérification, nous l’assurons que les « mises à jours » ne sont pas activées. Il nous promet de nous revenir. Et depuis hier, silence radio.

Nous aurions tu cette information si de nombreux Guinéens ne s’étaient pas plaints de ces forfaits qui, à bien des égards, ressemblent à de l’arnaque.

Bily Camara

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici