Le recensement général de la population guinéenne prévu dès le 1er février 2014 sera réalisé par près de 9 mille agents, pour un coût de 8 millions de dollars, a-t-on appris de bonnes sources jeudi.

L’opération a pour but de « dénombrer la population et de collecter des renseignements sur les caractéristiques individuelles de toutes les personnes vivant sur le territoire national guinéen ».

La Guinée devra mettre la main à la poche pour 3 millions de dollars dans le financement de ce projet de recensement, tandis que les bailleurs de fonds dont l’Union européenne viendront en appoint pour les 5 millions de dollars restants.

L’opération qui prendra trois semaines, sera effectuée sur toute l’étendue du territoire national par près de 9 mille agents recenseurs, sous la supervision du ministère guinéen du Plan.

Ce sera la troisième opération de recensement réalisée en Guinée, depuis son indépendance en 1958. La première fut faite en 1983 et la seconde en 1996.

Le recensement de 1996 avait permis de déterminer le nombre d’habitants à 7 156 406 personnes. Près de 17 ans, cette population avoisine les 12 millions de personnes, selon des estimations officielles.

Xinhua