C’est sous le thème “Agir contre l’illettrisme et l’accès de tous à la lecture, à l’écriture et aux compétences de base“ que Le Lions Clubs Conakry réveil a, en collaboration avec la fondation FONBALE (fondation Binta Ann pour les enfants), Primo et d’autres partenaires, fêté ce 8 septembre 2016 à l’Ecole primaire du centre de Kaloum, la journée internationale de l’alphabétisation.

Cette festivité qui met un accent particulier sur  l’importance de la  lecture pour les enfants comme étant l’outil primordial pour leur développement intellectuel et celui du pays, s’est effectué sous la présence de plusieurs hautes personnalités notamment l’honorable Baïdy Aribot, Dr Alseny Camara, responsable de l’alphabétisation au MEPUA (Ministère de l’enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation), M. Aboubacar Cissé, directeur sectoriel de l’éducation.

Au cours de la cérémonie, trois groupes de lecture de Conakry ont bénéficié des tablettes numériques.

Prenant la parole, l’honorable Baïdy Aribot, après avoir remercié le Lions club et ses partenaires  a déclaré : «la déperdition scolaire des enfants et des jeunes commence à prendre de l’ampleur dans notre pays et cela a des conséquences assez néfastes sur la vie et l’évolution des jeunes et des enfants, alors quand je vois des acteurs s’occuper de ces questions, je ne peux que les encourager.»

S’adressant au représentant du ministère de l’Alphabétisation, il annonce qu’aux «prochaines lois des Finances de notre pays, je veillerai  moi-même et de manière très attentionnée au budget  consacré à l’alphabétisation, parce que ce sont des actions qui sont aujourd’hui à mener pour que notre pays soit comme les autres pays en matière de renforcement des capacités humaines».

alphabetisation

A son tour la  présidente de la FONBALE et membre du Lions Club Conakry réveil  Mme. Binta Ann a rappelé que sa fondation «a été créée aux Etats-Unis en 2008, mais depuis trois ans maintenant nous formons et assistons les enfants dans notre centre à Nongo. Nous avons prêt de 200 enfants qui viennent gratuitement pour les cours du soir et pour les vacances, et donc c’est pour vous dire que tout le problème en Guinée c’est l’éducation, le manque d’éducation entraine tous les problèmes que nous connaissons actuellement».

«c’est une satisfaction dans la mesure ou nous constatons que la vision de notre ministère, celle qui consiste a évolué ensemble dans une dynamique partenariale est en train de réussir sur le terrain. Nous constatons aujourd’hui que tout le monde se mobilise autour de l’alphabétisation, parce que faut pas qu’on se trompe. Tant qu’il y’aura beaucoup d’analphabètes dans notre pays, il y aura assez de problèmes sur la route du développement, c’est urgent il faut travailler sur le volet alphabétisation, tout le monde doit s’y investir et le prendre au sérieux », a conseillé le représentant du MEPUA, Dr Alseny Camara.

A rappeler que le thème mondial de cette année est : “Lire le présent et écrire l’avenir. ‘’

Abdou Lory Sylla pour Guine7.com

 

Publicités