Le centre cariste est le lieu de formation et de perfectionnement des conducteurs d’engins lourds de Conakry Terminal. Dans ce centre, on enseigne les cours théoriques et pratiques de manutention des machines et des techniques de levage des charges. C’est un passage obligé pour tous conducteurs opérant sur les machines de la société.

La formation des manutentionnaires est une constante au sein des sociétés du Groupe Bolloré en Afrique et plus particulièrement en Guinée. La traduction de cette démarche en acte concret est l’un des axes majeurs de la stratégie portuaire de la Direction générale, qui a jugé nécessaire d’ouvrir un centre dédié à la formation et au perfectionnement des manutentionnaires.

Depuis la mise en place des activités RoRo par Conakry Terminal, la société a accueilli, conformément à ses engagements, de nouveaux collaborateurs venus de plusieurs sociétés de manutention de la place. Ces collaborateurs, pour la plupart, ne sont pas familiers avec les exigences de la conduite d’engins de Conakry Terminal. Par conséquent, ils ont tous reçu une formation de cariste pour une remise à niveau.

Les apprenants ont bénéficié de cours théoriques et pratiques qui leur ont permis de comprendre et de maîtriser l’utilisation des machines ainsi que les risques qui peuvent en résulter dès lors que les personnes ne sont pas formées.

Nantenin TRAORE, conductrice de fourchette, est l’une des bénéficiaires de cette formation :

« Avant de venir à Conakry Terminal, je peux dire que j’étais un amateur en conduite et non une professionnelle. Il y avait beaucoup de choses que j’ignorais, tels que les techniques de levage et de déplacement des charges, le contrôle du moteur avant le démarrage ainsi que les dangers de la mauvaise manipulation de la machine. Aujourd’hui, grâce à cette formation, je peux conduire de manière professionnelle. En réalité, j’ai acquis beaucoup de connaissances et la formation m’a fait prendre conscience des risques que je prenais à travers mes actions. Je remercie donc la Direction générale de Conakry Terminal qui a eu la vision de mettre en place ce centre de perfectionnement ainsi que le centre d’alphabétisation pour celles et ceux qui n’ont pas eu la chance d’aller à l’école ».

Au Centre Cariste de Conakry Terminal, la connaissance du métier, son importance ainsi que la maîtrise des risques sont au cœur de la formation. L’ensemble de ces connaissances permettent aux apprenants d’être en sécurité et de protéger également leurs collaborateurs. Un manutentionnaire bien formé assure en effet la protection de milliers de vies.

Exprimant son sentiment, Mamadou SAMOURA,  conducteur d’engins lourds se confie : « Mes deux semaines à Conakry Terminal m’ont apporté plus de connaissances que mes vingt-six ans chez mon ancien employeur.  À partir de maintenant, je me sens tirer de l’obscurité et de l’ignorance vers la lumière du savoir. Cette formation m’a permis de comprendre non seulement l’importance de mon métier, mais aussi ses dangers lorsque l’on n’est pas correctement formé ».

SYLLA Alpha, conducteur mentor et formateur : « Je remercie les initiateurs de cette formation. Depuis que nous l’avons commencée, nous remarquons un changement positif de la part des conducteurs. Nous faisons pour le moment la remise à niveau des conducteurs qui consiste à leur rappeler de ce qu’ils avaient négligé ou oublié. Ce rappel se fait en théorie et en pratique. Les modules tels que la technologie du chariot, la sécurité, la réglementation, les règles générales de circulation, le gerbage, la procédure de prise de poste et le comportement à la fin de poste après le travail sont enseignés aux conducteurs. Une fois sur le terrain, ils se serviront de ces expériences pour exécuter avec satisfaction les tâches qui leur seront confiées».

C’est l’ensemble de ces cours théoriques et pratiques qui font de cette école de Conakry Terminal, un réel centre d’apprentissage en conduite d’engins portuaires pour l’amélioration constante de son service client.