bandits tués à Kagbelen (photo mediaguinee)

Une fusillade qui a éclaté entre une bande d’assaillants qui avaient investi une station d’essence dans la soirée de jeudi au quartier Kagbélen, dans la banlieue de la capitale, a fait quatre tués dans les rangs des présumés auteurs de l’attaque, a-t-on appris de sources policières. Cette fusillade s’est produite après l’opération de cambriolage qui a visé une station située dans le quartier de Kagbélen. Les braqueurs avaient en effet réussi à emporter leur butin, à bord d’un véhicule 4×4, rapportent nos sources. C’est après avoir quitté les lieux qu’ils ont été pris en chasse par une brigade de police antigang. Des tirs nourris s’en suivront, faisant quatre morts et deux blessés dans les rangs des malfrats. Les services de sécurité ont néanmoins réussi à mettre main sur le propriétaire du véhicule. Les enquêteurs tentent déjà de voir si le viol suivi de l’assassinat d’une adolescente il y a environ quatre mois, dans la commune de Ratoma, n’avait pas été l’œuvre de ce groupe de présumés bandits.

Xinhua

 

Publicités

Laisser un commentaire