C’est un ouf de soulagement pour certains et une bénédiction pour d’autres, de voir enfin le train Conakry Express recommencer sa quotidienne traversée de la ville de Conakry. Même avec une légère augmentation des tarifs (2000 fg de plus), la joie se lisait ce vendredi matin sur le visage des centaines de Conakrykas qui utilisent journellement ce moyen de transport. Désormais pour eux, c’en est fini des embouteillages et des difficultés de la circulation de Conakry. Nous vous proposons quelques réactions.

M. Aboubacar Camara qui prend ce train jusqu’à Kaloum, nous confie : “Chaque matin je m’embarque à bord de ce train de Sonfonia à Kaloum, avec les embouteillages, le problème de voiture, c’est un sentiment de satisfaction que je ressens avec la reprise du train. Me voir chaque matin éviter les embouteillages de Conakry, avec l’état des routes, je ne peux que remercier le ministère des Transports pour l’effort fourni pour la population.“

Par rapport à l’augmentation du tarif, il estime que “ cela y va de l’analyse que chacun. En fait, moi je ne trouve pas cela assez mal. Vu que ce train a besoin d’entretien, il y a le personnel qui doit être payé ; nous aurions appris que le personnel chinois est parti. Pour ceux qui doivent tenir le train en fonction, si cette augmentation est nécessaire, d’autres avec leurs moyens peuvent se plaindre, mais moi personnellement, je suis content et je ne peux pas m’en plaindre.“

Pour Mme Aissatou Soumah, marchande d’articles divers au marché de Madina : “Je suis très joyeuse, au point que je ne puisse le dire, vous me voyez non ? Avec mon physique, les taximen refusent de me prendre, soit disant que je suis grosse ; il me faut soit payer le double du transport, ou m’arrêter des heures, sous la pluie ou le soleil, alors que chez moi, c’est très loin. Donc, je suis déjà habituée, si c’est une question de doubler le transport, les taximen sont champions dans ça, et puis avec l’état des routes, tu rentres tout le temps chez toi fatigué avec des courbatures. C’est donc un ouf de soulagement que je pousse depuis que ce train a repris.“

Quant à M. Alkhaly Mohamed Touré, garagiste : “Comme tout bon Guinéen, qui aime le bonheur de la Guinée et des Guinéens, je suis content. Seulement, je vais demander à l’Etat de diminuer si possible le coût du transport de 1000 fg ou 500fg, sachant que nous n’avons pas tous les mêmes moyens. Sinon, c’est un grand merci que je leur dis, avec tout ce que ce train fait ; je peux le traiter de bénédiction.“

A rappeler que le train avait arrêté ses activités officiellement depuis le 4 octobre 2016, suite à des négociations entre l’Etat et la société Guinée Développement Corporation (GDC), qui avait fourni le train.

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com