Isabel Santos et Sargeuil Sylvie de Canal France international (CFI) sont à Conakry pour  former des journalistes en traitement de sujets liés à la santé.  Une quinzaine de journalistes de la presse privée a participé au lancement de cette formation, ce lundi 3 0ctobre 2016, à la Maison de la presse. La formation durera deux semaines.

‘‘Je viens mettre mon savoir-faire au services de mes confrères journalistes de Guinée. Ce qui leur permettra de bien transmettre à la population les informations sanitaires’’, pense Mme Sargeuil Sylvie, médecin-journaliste.

De son coté, Mme Isabel Santos, l’autre formatrice a enseigné lors de son intervention que le journaliste de santé doit avoir ses propres exigences dans le traitement de l’information, également ‘‘il doit s’assurer de la source de l’information qu’il utilise avant de diffuser l’information. Utiliser un vocabulaire adapté à la population surtout qu’on sait qu’il a une très grande sensibilité au niveau de la santé. Donc il doit veiller sur ce qu’il dit à la personne’’.

Et d’ajouter ‘‘mieux il est formé à la connaissance des questions sanitaires, plus il sait comment donner l’information. Surtout il doit veiller sur l’image qu’il diffuse pour éviter des catastrophes. Comme on le dit chez nous, l’image peut tuer et il y’a des mots qui peuvent tuer et ça c’est notre grande préoccupation en tant que journaliste’’, a-t-elle indiqué.

Il faut rappeler qu’une bonne partie des journalistes qui bénéficient de cette formation a été formée par ailleurs sur les questions liées aux mutilations génitales féminines et l’excision.

Ismaël Sylla pour Guinee7.com