Démarrée à Conakry depuis le vendredi dernier, la première édition du championnat de boxe militaire de l’Office de Liaison de l’Afrique de l’Ouest (OLAO) dotée du trophée Pr. Alpha Condé a pris fin, ce mercredi 10 juillet 2019, au Palais des sports du stade du 28 septembre.

A cette occasion, il y a eu au total 10 combats dans différentes catégories entre les athlètes des 7 pays ouest-africains ayant pris part à cette compétition. À l’issue de ces combats, l’équipe guinéenne est sortie championne, avec un total de 7 médailles d’or, suivie du Nigeria qui a raflé 5 médailles d’argent.

Le prix de meilleur boxeur est également revenu au Guinéen Ibrahima Sory Barry (91 KG) qui, après trois rounds, a réussi à vaincre son homologue du Nigeria, Ambrose Gadnin. Le seul boxeur guinéen qui a perdu son combat final au cours de cette compétition, est Sékou Ahmed Sacko, de la catégorie des plus de 91 KG, qui, face au Cap-verdien Davidson Santos. Il a démissionné après quelques secondes de combat, suite à une blessure au niveau du genou. 

La cérémonie de clôture de ce championnat, présidée par le ministre en charge de l’Environnement, Oyé Guilavogui, représentant son homologue Mohamed Diané de la Défense, a également été l’occasion pour les organisateurs de décorer des autorités civiles et militaires pour leur engagement pour la pérennisation du sport dans l’armée. 

A rappeler que les 7 pays ayant pris part à cette première édition sur les 14 invités sont : le Burkina Faso, le Niger, la Côte, le Mali, le Nigeria, le Cap-Vert et la Guinée.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire