BANNIERE GUINEE MILLION VERSION
Censure

Education / Le sit-in du SLECG dispersé une nouvelle fois à Conakry

Le Syndicat libre des enseignants et chercheur de Guinée (SLECG) a maintenu  son intention de tenir, ce lundi 26 novembre, son deuxième jour de sit-in, à Conakry, pour protester contre le gel du salaire de certains enseignants, et même temps revendiquer leur droit de syndicaliste à manifester.

Lors de leur dernier sit-in, devant le ministère en charge de l’Education nationale, les manifestants n’ont finalement pas pu tenir le sit-in qui s’était finalement transformé en marche, avant d’être dispersés par les forces de l’ordre.

Annoncé devant le ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation, puis devant la Primature, le sit-in aura finalement pris le départ au marché Niger, avant d’être, cette fois encore, bloqué et dispersé par les forces de l’ordre. Les enseignants ont donc rebroussé chemin vers le siège de l’USTG, où ils se sont retranchés. Pour Amara Mansa Doumbouya, membre du bureau exécutif du SLECG : « C’est un sit-in, on devrait partir vers la Primature, mais depuis le début de cette crise, les libertés syndicales sont bafouées. Donc aujourd’hui, il était question que nous partions devant la Primature, comme notre dernier sit-in, nous avons rien obtenu, donc il était question aujourd’hui, que nous nous rendions au niveau de la Primature, toujours pour scander les slogans d’une manière pacifique ; mais nous avons affaire à un régime de répression qui est prêt à tout. Donc aujourd’hui,  nous n’allions pas reculer, ce recul est purement stratégique ; nous allons encore aller à l’assaut, jusqu’à ce que nous obtenions une satisfaction pour l’ensemble des enseignants de Guinée ».

Selon des témoignages de quelques membres du SLECG, quatre (4) personnes auraient été arrêtées par les forces de l’ordre, au cours du sit-in de ce matin.

Le SLECG rassure qu’il ne baissera pas les bras, et promet de continuer à manifester son droit et sa colère jusqu’au bout, et qu’il n’est pas prêt à reculer.

Fatoumata Kaba pour Guinee7.com

 

Facebook Comments

Obtenez des mises à jour en temps réel directement sur votre appareil, abonnez-vous maintenant.