Contrairement à la journée du Lundi 14 Octobre 2019, où des milliers de personnes avaient investi les rues de Labé, dans la matinée de ce mardi, la situation était calme et les citoyens vaquaient à leurs besoins a constaté Guinee7.com sur place

Le calme régnait en début de matinée de ce mardi 15 Octobre 2019 contrairement à la journée d’hier Lundi qui a été très mouvementée. Si la manifestation s’est globalement bien passée ce lundi, il faut tout de même signaler qu’il y a eu certains couacs en fin de journée. Certains manifestants s’étaient attaqués aux services de sécurités (gendarmes et policiers) qui étaient pourtant retranchés dans leurs bases. Côté police, le directeur régional de la sûreté nous a fait état de trois policiers blessés. Dans la soirée, des jeunes avaient érigé des barrages un peu partout dans la ville et faisaient payer de l’argent aux citoyens.

des jeunes avaient érigé des barrages un peu partout dans la ville et faisaient payer de l’argent aux citoyens

Ce matin le grand marché est resté fermé, des commerçants étaient pourtant visibles devant leurs magasins qu’ils disent protéger des vagabonds. L’administration (Préfecture et gouvernorat) est fonctionnelle. Les taxis motos circulent paisiblement, les écoles, elles, restent fermées. Aux environs de 10 heures quelques jeunes commençaient à se rassembler en divers endroits de la ville notamment au rond-point de Hoggo M’bouro, carrefour Bilaly, à Malissadio, carrefour Hôpital régional, et à Konkola. En ces endroits cités, les gamins régnaient en maitres absolus. Les services de sécurité restent toujours casernés en ce début de matinée.

Mohamed Samoura pour Guinee7.com   

Publicités

Laisser un commentaire