Prenant la parole le samedi dernier au cours de l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFR (Union des Forces Républicaines), le responsable de la cellule de communication du parti, Ahmed Tidiane Sylla, dit qu’une somme de 11 milliards de francs guinéens a été débloquée par les promoteurs du projet de troisième mandat pour le président Alpha Condé, dans le but de racheter la conscience des militants de sa formation politique.

Selon lui, « il y a 11 milliards GNF qui sont sortis pour attaquer l’UFR, parce qu’aujourd’hui nous sommes le parti qui est vu, le parti qui est à combattre, nous sommes le parti sur lequel on s’acharne, nous sommes aujourd’hui le parti qui est en train d’empêcher le troisième mandat. Donc il y a 11 milliards qui sont votés pour manipuler et corrompre nos militants, vous devez être prêts. 11 milliards ce n’est rien devant le pouvoir en 2020 et changer toute la Guinée ».

Plus lion, le responsable de communication de l’UFR annonce : « au mois d’août qui arrive là, ils (promoteurs du troisième mandat) veulent annoncer quelque chose, donc apprêtez-vous dès maintenant là. »

L’honorable Ibrahima Bangoura vice-président du parti, parle lui aussi de « la sortie d’argent pour corrompre nos militants, ça c’est quotidien, on le sait, l’argent circule partout. S’agissant des 11 milliards, peut-être que c’est plus, peut-être que c’est moins, mais toujours est-il qu’il faut retenir l’idée que l’argent circule, surtout en basse Guinée, pour l’achat des consciences. Ça c’est connu », nuance-t-il.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici