Un trafiquant de cocaïne d’origine nigériane, du nom de Nwabueze Tochukwu Jude, a été mis aux arrêts par l’Office central de l’anti drogue (OCAD), le 9 juillet dernier, au poste frontalier entre la Guinée et le Mali, où il tentait de passer avec 570 kg de cocaïne répartis en 37 boules.

Il a été présenté, ce vendredi 13 juillet, à Conakry, par l’OCAD.

Selon le commissaire divisionnaire, Mamadou Camara, qui a suivi le dossier, ce trafiquant de cocaïne a été interpellé le 9 juillet, à la frontière, où il tentait de passer avec la poudre blanche. Selon lui, le narco-trafiquant n’en est pas à son début, c’est un habitué des faits.

« Il a été envoyé spécialement par son organisation du Nigeria, pour accomplir cette mission. Donc, il a quitté Lagos le 28 du mois passé, il est arrivé à Bamako via le Burkina, le Togo et le Bénin. Arrivé le 9 à Bamako, il a été aussitôt chargé de transporter cette drogue pour le Libéria, en passant par la Guinée. A la frontière de Kourémalé, après le cordon douanier, il devrait faire face à l’équipe de l’OCAD qui est basée sur place. A travers son comportement, il a fait l’objet de ciblage, il a été mis dans une salle, après la fouille, on a trouvé les boules dans son caleçon ; les 37 boules de cocaïne », a expliqué, le commissaire Mamadou Camara.

« Oui je reconnais que les militaires m’ont attrapé avec ces boules de cocaïne. Ils m’ont pris à la frontière, je partais pour le Libéria. Je n’ai jamais fait ce genre de choses », avoue le trafiquant nigérian.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire