Un trafiquant de cocaïne d’origine nigériane, du nom de Nwabueze Tochukwu Jude, a été mis aux arrêts par l’Office central de l’anti drogue (OCAD), le 9 juillet dernier, au poste frontalier entre la Guinée et le Mali, où il tentait de passer avec 570 kg de cocaïne répartis en 37 boules.

Il a été présenté, ce vendredi 13 juillet, à Conakry, par l’OCAD.

Selon le commissaire divisionnaire, Mamadou Camara, qui a suivi le dossier, ce trafiquant de cocaïne a été interpellé le 9 juillet, à la frontière, où il tentait de passer avec la poudre blanche. Selon lui, le narco-trafiquant n’en est pas à son début, c’est un habitué des faits.

« Il a été envoyé spécialement par son organisation du Nigeria, pour accomplir cette mission. Donc, il a quitté Lagos le 28 du mois passé, il est arrivé à Bamako via le Burkina, le Togo et le Bénin. Arrivé le 9 à Bamako, il a été aussitôt chargé de transporter cette drogue pour le Libéria, en passant par la Guinée. A la frontière de Kourémalé, après le cordon douanier, il devrait faire face à l’équipe de l’OCAD qui est basée sur place. A travers son comportement, il a fait l’objet de ciblage, il a été mis dans une salle, après la fouille, on a trouvé les boules dans son caleçon ; les 37 boules de cocaïne », a expliqué, le commissaire Mamadou Camara.

« Oui je reconnais que les militaires m’ont attrapé avec ces boules de cocaïne. Ils m’ont pris à la frontière, je partais pour le Libéria. Je n’ai jamais fait ce genre de choses », avoue le trafiquant nigérian.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici