Dans la matinée du lundi 18 novembre, notre reporter s’est rendu dans les locaux de l’Institut  de Management d’Etudes Economiques et comptables (IMEC). Très bouleversé par les accusations de tentative d’assassinat contre la personne de Mandian Sidibé, directeur de la radio Planéte FM, le directeur de cet Institut, Fondio Ibrahim, a répondu à notre reporter.

Guinee7.com : M. Sidibé Mandian, directeur de la radio Planète FM dit qu’un certain Ibrahima Konaté passe par vous pour l’assassiner ou l’enlever. Dites-nous, quel est votre rapport avec ce monsieur ?

Fondio Ibrahim : M. Konaté est un communicant.  Nous l’avons demandé de faire passer des spots publicitaires dans plusieurs radios dont Planète FM, parce que selon ses dires cette radio est très écoutée et que ce serait intéressant que le communiqué puisse passer par là afin que les boursiers de l’Etat nouvellement orientés puissent connaitre effectivement l’Institut IMEC. Parce que très peu de gens connaissent cet institut. Nous nous sommes dit qu’il fallait utiliser des radios beaucoup écoutées afin de mieux faire connaitre notre institut. Je rappelle que déjà bien avant cela, plusieurs radios avaient déjà servi de support pour nous permettre de faire passer des messages à l’endroit des étudiants nouvellement orientés. C’est simplement une mission de communication que M. Konaté avait vis-à-vis de la radio Planète FM. Je précise qu’il n’est pas enseignant de l’Institut IMEC. Il ne l’a jamais été. C’est un communicant externe qui a été utilisé par nous  pour pouvoir faire notre communication auprès des radios.

Mandian dit qu’il est victime de tentative d’assassinat et vous cite parmi les complices…

Nous, notre seule arme c’est  l’enseignement. Nous ne connaissons que le marqueur, les feuilles, la craie et les stylos. Je ne vois pas comment une université peut entrer dans une machination d’élimination physique d’une personne qui ne nous dérange en rien dans notre travail. S’il y a eu des antécédents entre M. Mandian et notre envoyé M. Konaté, je ne sais pas de quoi cela relève. Ce que je sais, c’est que nous ne pouvons pas penser à éliminer une personne quel que soit son rôle ou sa profession. Nous, nous luttons uniquement contre l’analphabétisme, contre l’ignorance.

Comment avez-vous vécu cette information ?

J’ai été choqué et bouleversé. Je pense qu’avant de diffuser de telles informations, il fallait mener des investigations.

Est-ce que Mandian vous a appelé ?

J’ai reçu beaucoup d’appels des personnes qui m’ont insulté. Lui ne m’a pas appelé en tant que directeur. Les numéros qui ont été communiqué par M. Mandian Sidibé à l’antenne sont les numéros de l’IMEC et non les numéros de M. Konaté.

Interview réalisée par El Hadj Mohamed Diallo

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici