Lors d’une conférence de presse qu’elle a animée, ce lundi 27 mai, dans un hôtel à Conakry, la ministre de l’Action sociale, de la Protection féminine et de l’Enfance, Hadja Mariama Sylla, a ironisé sur l’idée que les gens se font de son ministère.

Souriante, elle a estimé que : « Certains traitent le ministère de ministère de la mamaya ».

Racontant ensuite une anecdote sur un journaliste qui pensait que le ministère était un ministère de la Mamaya, Mme le ministre a ironisé en disant : « Quand il est venu, il s’est assis, il nous a regardé. Nous étions en séance de travail, il a dit “héee !” ; il a dit “le ministère ce n’est pas ça, ils travaillent”. Cette mauvaise perception que le commun des Guinéens a, a été une limite. Les gens ont pensé qu’on ne faisait rien. Que c’était juste pour animer la galerie ».

Pour elle, cette perception du ministère est un handicap pour le combat mené : « La faible perception de la mission de mon département par les communautés ; on ne comprend pas, on pense toujours que c’est un ministère qui est chargé de la mobilisation sociale. Nous sommes à moins de 1 % du budget national. Je plaide à ce que nous ayons des ressources substantielles ».

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici