Lundi 27 septembre, s’est rouvert au tribunal de première instance de Dixinn, le procès des présumés auteurs de l’assassinat du doyen des opérateurs économiques Elhadj Doura. L’audience a repris avec la comparution de Thierno Ciré Sow alias Kams, qui a plusieurs fois été cité dans cette affaire Elhadj Doura pendant qu’il est arrêté pour une autre affaire d’enlèvement.

Thierno Ciré Sow  a nié être associé à cette affaire d’Elhdj Doura et encore moins à autre affaire d’enlèvement, d’ailleurs. Il dit même être prêt à mettre au défi ses accusateurs d’avoir les preuves l’impliquant dans ces différentes affaires.

Kams a quand même confirmé connaître plusieurs personnes dans le groupe notamment Elhadj Mamadou Diallo (avec qui il a travaillé dans une même société), Idrissa Diallo (par le biais de Elhadj  Mamadou), ainsi que Mamoudou Kann,  Mohamed “Dady” Bah et Abdourahmane Bah.

Parlant de son interpellation, Thierno Ciré Sow a expliqué : « je n’ai jamais été interpellé. C’est plutôt moi qui suis allé de moi-même à la DCPJ (direction centrale de la police judiciaire) en tant que plaignant parce que j’étais menacé dans la mesure où ma voiture a été arrêtée par des agents se réclamant de la DPJ [DCPJ]. Et quand je suis arrivé on m’a arrêté sans me demander durant 14 jours. Et je n’ai même pas apposé ma signature sur le PV d’enquête préliminaire qui a été fait. »

Par la suite il a déclaré avoir contribué à l’arrestation d’Idrissa Diallo qu’il a appelé au téléphone sur instruction des gendarmes, et déposé Abdourahmane Bah qui travaillait pour lui, à la brigade de recherche de Kipé.

Appelé à la barre pour une confrontation avec Thierno Ciré Sow ; Elhadj Mamadou Diallo, a confirmé connaître ce dernier dans un cadre professionnel, avant de confirmer les dires de son ancien collaborateur.

Idrissa Diallo a son tour, à faire savoir au tribunal qu’il ne connaît aucun rôle joué par Thierno Ciré dans cette affaire de kidnapping, ni dans l’affaire d’argent que j’ai reçu par Elhadj Mamadou Diallo. « Seulement, dit-il, Elhadj Mamadou en me remettant l’argent m’a dit de faire en sorte que Kams ne soit pas au courant… Et une fois Thierno Ciré Sow m’a aussi appelé pour me demander des nouvelles d’Elhadj Mamadou Diallo, et je lui ai même passé le numéro d’Elhadj », a-t-il expliqué.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com