Lors de sa comparution par devant le tribunal criminel du TPI de Dixinn, ce lundi 12 juillet, Idrissa Diallo, poursuivi pour recel dans l’affaire Elhadj Doura, a également cité, à plusieurs reprises, le nommé Thierno Ciré Sow dit « Kam’s », qui est actuellement en détention pour une autre affaire d’enlèvement.

Chose qui a d’ailleurs poussé la partie civile à soulever à nouveau la question de non extraction de Thierno Ciré Sow, qui selon elle, a joué un grand rôle dans l’enlèvement et la séquestration d’Elhadj Doura.

Selon Me. Faya Gabriel Kamano, il est nécessaire que Kam’s soit entendu dans ce procès pour aider de mieux comprendre. Il a donc réitéré au président du tribunal sa demande de faire comparaître ce dernier. « S’il n’est pas extrait cela nous préjudicie. Monsieur le président, invitez le parquet à faire comparaître Thierno Ciré Sow à la prochaine audience », a-t-il demandé.

Face à cette relance de la partie civile, le représentant du ministère public a souligné que l’absence de Kam’s s’explique par des raisons de sécurité. « Si aujourd’hui il n’est pas dans la salle, c’est en connaissance de cause. Nous avons souhaité extraire Kam’s lorsqu’on finira d’interroger ceux qui sont à la barre, il sera extrait le moment venu… C’est pour une question de sécurité, au moment opportun, il sera extrait et comparaîtra, puisqu’il est détenu à la Maison centrale dans une autre affaire d’enlèvement », a déclaré le procureur Diomandé.

Après avoir écouté les deux camps, le juge Aboubacar Mafering Camara a tranché : « monsieur le procureur, pour la prochaine audience que Thierno Ciré Sow dit Kam’ soit dans la salle s’il n’est pas retenu pour autre chose. »

Le représentant du ministère public, suite à cette instruction du juge, a accepté de prendre toutes les dispositions afin que le nommé Kam’s soit présent à la prochaine audience prévue pour le 26 juillet prochain.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com