C’est au cours d’un point de presse qui s’est déroulé ce vendredi 1er mars à son siège, dans la commune de Kaloum, que l’Union syndicale des travailleurs de Guinée (USTG) a, par la voix de son secrétaire général, Abdoulaye Sow, annoncé sa « victoire » dans l’affaire qui l’opposait à l’USTG de Abdouaye Camara, qui avait tenu son congrès à Mamou.

Nous avons dans le présent article recueilli les positios des deux parties, l’une s’autoproclamant gagnante et l’autre ne s’avouant pas perdante. A rappeler que le tribunal de première instance de Kaloum, lui, s’est dit « incompétent » de juger ce litige.

Dans son propos, Abdoulaye Sow a tenu à faire entendre en ce qui est du camp opposé qu’« ils ont été en justice pour porter plainte pour qu’ils soient reconnus en tant que tels USTG, et qu’ils puissent venir nous déloger à notre siège. Parce qu’ils ont estimé que la justice, c’est la pagaille ; la justice, ce n’est pas la pagaille, la justice se fonde sur des bases objectives, sur des preuves. Et vous comprendrez que ce sont des personnes qui ont violé tous les textes qui régissent notre institution. Nous sommes 26 membres, il y a 11 qui se sont désolidarisés pour aller tenir un congrès, au mépris des textes, au mépris de l’aval du secrétaire général sortant ».

Il a ajouté par ailleurs que « la justice a examiné le dossier sur des bases rationnelles, ils ont été déboutés de leur prétention. Vous comprendrez à ce moment que la seule centrale existante, c’est l’USTG. Aujourd’hui, il n’y a plus deux USTG, comme certains le prétendent, il n’y a qu’une seule USTG, qui a fait son congrès les 19, 20, 21 novembre 2018, au Palais du peuple ».

Enfin, il a conseillé « que les commentateurs de tous genres cessent de dire qu’il y a dichotomie au niveau de l’USTG, il n’y a pas de bicéphalisme à l’USTG. L’USTG est seule, qui était dirigée par Louis M’Bemba Soumah, devenu président de l’USTG, dont le secrétaire général est moi-même. A compter d’aujourd’hui, on vous recommande d’appeler une seule et unique USTG, qui a son siège au Banc bleu, à Boulbinet, et qui est dirigé par Sow Abdoulaye ».

Voulant connaitre la position de l’autre « USTG », qui d’ailleurs ne s’avoue pas vaincue, nous avons joint son secrétaire général, Abdoulaye Camara, qui nous a laissé entendre : « Demandez-lui la grosse dans laquelle on lui a notifié qu’il a gagné. Le tribunal s’est déclaré incompétent pour juger un tel diffèrend. On appelle cela en termes juridiques le référé. Le tribunal n’a pas dit Abdoulaye Camara a raison ou lui il a raison. Sinon, moi aussi, je peux me permettre de dire que j’ai raison, mais qu’est-ce qui le prouve ? »

Abdou Lory Sylla pour Guinee7.com

Publicités