L’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a tenu son assemblée générale hebdomadaire, ce samedi 21 octobre 2017, à son siège à Commandayah, dans la comme de Dixinn, sous la présidence de Cellou Dalein Diallo, président du parti.

Dans son discours, Cellou Dalein est longuement revenu sur comment il est parvenu à la tête de l’UFDG, par le canal du feu Bâ Mamadou, avant d’affirmer que si l’UFDG veut gagner les élections locales, il faut se battre. « Je voudrais vous appeler à rester mobilisés pour gagner ces élections locales. Ça sera un point d’appui important pour les échéances futures. Vous le savez, nous avons les moyens de les gagner, mais nous devons nous battre, nous organiser, travailler. Vous êtes restés à l’UFDG ; depuis 7 ans, nous sommes dans l’opposition, subissant tout. »

Parlant des remous sociaux à l’intérieur du pays, l’ancien Premier ministre soutient que cela s’explique par la non tenue des promesses.  « Ce qui se passe à Kérouané, Beyla, Kouroussa, je voudrais ici et à votre nom exprimer la solidarité de l’UFDG avec les populations de ces localités qui se sont exposées à des violences ; des violences ont été exercées contre nos citoyens, parce qu’ils réclamaient leurs droits légitimes ; des promesses non tenues. Nous sommes avec eux de cœur. Beaucoup sont arrêtés et emprisonnés à Nzérékoré », soutient Cellou Dalein Diallo.

Par ailleurs, le chef de file de l’opposition guinéenne affirme qu’ « il y a beaucoup de menaces, d’intimidations, que le pouvoir est en train de déclencher ici. Tenez bon ! Vous avez entendu qu’on veut réactiver les cellules dormantes de la milice privée d’Alpha Condé. Ces cellules, vous les connaissez, c’étaient les Chevaliers de la République, les donzos et d’autres cellules. Aujourd’hui, on veut les réveiller, ces cellules qui dormaient depuis un certain temps, pour vous intimider, mais j’ai confiance en vous, à votre engagement. »

Bhoye Barry pour guinee7.com   

 

Publicités