A loccasion de lassemblée générale de lUnion des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de ce samedi 20 octobre, le président dudit parti, Cellou Dalein Diallo, a déclaré que lEtat guinéen ressemble à un « Etat voyou » et que le peuple de Guinée vit dans une république bananière.

« Lorsquon parle dEtats voyous, qui ne respectent pas la constitution et les lois de la République, vous arrivez en Guinée, vous en avez lexemple ; on ne peut pas se comporter comme ça. Lorsque le RPG narrive pas à réunir le quorum  lui permettant de désigner les maires, on ninstalle pas, et lorsquils ny arrivent pas du tout, ils excluent les autres, ils disent quils ne participent pas à lélection.  Nous sommes dans une république bananière. Cest inacceptable. Monsieur Alpha Condé qui revendique 40 ans de combat pour la démocratie et les libertés, cest le plus grand dictateur quon puisse avoir aujourdhui ; en Afrique on na pas pareil », a catapulté le chef de file de l’opposition guinéenne.

En prenant l’exemple sur la sous-préfecture de Woundé-Kénéma, le leader de lUFDG a accusé le RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir, davoir déployé larmée et la gendarmerie pour organiser lélection du maire et de ses adjoints dans certaines circonscriptions du pays.

« Si on peut décider que ce sont des gens qui vont désigner ceux qui doivent voter pour le maire en lieu et place de ceux qui sont élus, cest quon est devenu fou. A Woundé-Kénéma, on a déployé larmée et la gendarmerie et on a fait ce quils ont considéré comme une élection du maire et de ses adjoints, sans la participation ni des élus du BL qui étaient au nombre de 10, ni des élus de lUFDG qui étaient deux. Cest ce problème qui continue partout », accuse-t-il.

Bhoye Barry pour guinee7.com
00224 628 705 199

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici