Aissatou Béla Diallo, l’ancienne présentatrice de renom du journal télévisé aura gravi tous les échelons au niveau du département de l’Information – de simple stagiaire, puis journaliste avant d’être responsable et enfin patronne de la RTG avant d’être parachutée ministre. Et comme l’appétit vient en… rêvant, la quinquagénaire proche de la retraite ne s’avoue pas vaincue. L’actuelle patronne de Liberté FM nourrit toujours, des décennies durant, des rêves d’être Ambassadeur. Ce rêve devrait arriver sous Lansana Conté dont les rapports amicaux ne souffraient d’aucune fioriture.

Aissatou Bela Diallo attendra encore et encore pour finir ses vieux jours avec le statut de diplomate. Ces derniers jours pour autant, son rêve a failli arriver, selon des sources dignes de foi, confirmées par des indiscrétions de certains proches  de ‘’Une année finie, une année commence’’. Elle veut couronner sa riche carrière de journaliste par un statut d’ambassadeur. Seulement, estiment certains, ce qu’elle n’a pas gagné avec Lansana Conté dont la couleur tribale n’était pas si marquée dans la nomination des cadres, même en bois, serait bien difficile de décrocher un poste avec le chantre inoxydable du tribalisme. Suivez notre regard…

La bonne dame pousse quand même. Elle prend les devants, s’installe à la première loge. On l’a vue avec la honteuse marche pour ‘’Charlie hebdo’’, côtoyant Alpha Condé.  On l’a vue à Sékhoutouréya au cours des rares conférences de presse du président, etc. Bela ménage sa monture. Elle ménage aussi la susceptibilité d’Alpha Condé. Seul hic, elle est loin de symboliser le RPG dans sa version actuelle : se dresser contre l’opposition pour jouir des largesses de Condé. Cette posture joue certainement en défaveur de notre consœur, courant vraiment après le poste depuis bien des lunes. Connaissant le ticket d’entrée dans le sérail, il est illusoire de voir Béla Diallo réaliser son dernier rêve.

A moins qu’elle ne se fasse inspirer par un certain Laye Jr Condé, Makanéra, etc. qui ont usé de toute ‘’leur influence nuisible’’ afin d’arriver à des postes de responsabilité dont ils assument hélas avec beaucoup d’amateurisme et des gestes peu avisés. Sinon,  aujourd’hui, le rêve de Béla semble se briser. Lors d’une émission animée récemment par une radio de la place, un ancien collègue de l’ancienne ministre révélait que : « récemment, il y avait un décret qui devrait nommer Hadja Aissatou Bella Diallo comme ambassadeur de la Guinée au Canada, les lettres de créances étaient déjà parties, tout était prêt pour l’annoncer. D’un seul coup, on dit que Hadja Aissatou Bella et son mari n’ont jamais milité au sein du RPG. C’est parce qu’elle est peuhle qu’on a fait çà. Sinon, Mamady Condé qui est nommé ambassadeur aujourd’hui n’a jamais milité au sein du RPG. Lui, il était plus proche de Lansana Conté que Hadja Aissatou Bella »

Info ou intox ? Seule évidence, cette dame infatigable court toujours après le poste prestigieux. Aura-t-elle, une bien meilleure chance plus que celle qui lui avait été offerte sous le long règne du vieux général de Wawa ? On croise les doigts. Et on saluera le moment venu, sa constance dans la chasse du poste de diplomate.

Rougui SOW, partenaire de guinee7.com