Dans l’émission Cartes sur table de Ndimba radio (100.1), ce lundi 6 décembre 2021, le président du parti Front National pour le Développement (FND), Alhoussine Makanera Kaké, a été amené à s’exprimer sur la communication du porte-parole du gouvernement de Transition, Ousmane Gaoual Diallo, sur le prétendu refus du président Alpha Condé de recevoir ses anciens collaborateurs.

Pour Alhousseine Makanera Kaké, la sortie de Ousmane Gaoul Diallo n’est qu’une diversion. « Moi je pense que jusqu’à preuve de contraire, il n’est pas le porte-parole du professeur Alpha Condé, ni du RPG Arc-en-ciel. Le PR Alpha Condé est mieux placé  pour dire, je veux recevoir telle personne ou telle catégorie de personnes, je ne veux recevoir telle catégorie. D’ailleurs le plus important, c’est lorsque vous avez rencontré une catégorie, vous pouvez dire je ne peux pas rencontrer une autre catégorie. Mais depuis les événements malheureux du 5 septembre jusqu’à preuve de contraire en ce que je sache, il n’a jamais rencontré une personne de sa volonté », a expliqué Alhousseine Makanera.

Poursuivant, l’ancien ministre de la Communication estime que le ministre de l’urbanisme n’a fait savoir qu’une position de l’UFDG.

« Vous savez, jouer le rôle du porte porte-parole du gouvernement dans un gouvernement qui se veut un gouvernement impartial pour ne pas dire neutre, lorsque vous êtes fortement marqué par la politique et n’y avez pas encore renoncé n’est pas une tâche aisée.  C’est pourquoi moi je pense plutôt que la position du gouvernement de la transition c’est bien sûr le communiqué qui a suivi son transfèrement [Alpha Condé ], mais c’est qui est venu après, n’est qu’une position de l’UFDG qui a été portée par le porte-parole du gouvernement dans un seul but de pouvoir décapiter le RPG Arc en ciel en faisant croire à nos nombreux militants et sympathisants que nous ne bénéficions plus de la confiance du Pr Alpha Condé et que nous ne pouvons plus être les dignes continuateurs de ses œuvres », a accusé Makanera.

Plus loin, il a rappelé que le RPG a fait des efforts pour rencontrer son champion. En vain. « Nous avons envoyé officiellement un courrier qui a été déposé par le secrétaire général, Saloum Cissé et Elhadj Ousmane Bah, pour que nous puissions être reçus par le président de la République mais jusqu’à présent nous n’avons pas eu de réponse. Ce qui est important pour moi, Il est très difficile aujourd’hui pour le porte-parole du gouvernement de nous convaincre qu’il ne veut pas nous recevoir », a-t-il insisté.

Alpha Condé « n’a pas ses téléphones, il n’a pas la capacité de vaquer à ses affaires, il ne peut pas non plus recevoir les gens. Jusqu’à preuve de contraire lorsque l’homme est privé de sa liberté, il n’est pas libre et s’il n’est pas libre, il est prisonnier », a insisté Alhoussein Makanera Kaké.

Thierno Abdoul Barry pour guinee7.com

1 COMMENTAIRE

Comments are closed.