Mes chers compatriotes, J’ai constaté non sans regret ce vendredi 24 juin 2016, le piratage de mon compte Gmail par des personnes mal intentionnées dans le simple but de ternir mon image au moment où le cercle de réflexion AGIR POUR LA GUINEE que j’ai l’honneur de présider s’apprête à organiser dans un certain nombre de pays Européen et Africain, une série de tables rondes sur le thème : « La jeunesse face à la problématique de la cybercriminalité, la radicalisation et l’immigration clandestine » dont le lancement officiel est prévu le 15 Octobre 2016 à Paris.

En effet, mes contacts parmi lesquels il ya  des leaders politiques, des députés, des ministres, des chefs d’entreprises, des avocats et autres auxiliaires de justice, des médecins, des journalistes, des enseignants, des jeunes leaders d’opinions, des responsables d’associations, des étudiants et autres citoyens ordinaires ont tous reçu et simultanément ce vendredi 24 juin 2016, un courriel venant de ma boite mail et libellé  ainsi qu’il suit : « Dis moi où te trouve tu? Je voudrais te parler en toute confidentialité par mail j’ai de gros soucis A.S.SOUMAH »

Pour des nombreuses personnes qui ont répondues à ce courriel par crainte pour ma modeste personne, le cybercriminel a répondu et je cite :

« Merci pour ta réponse, j’ai urgemment besoin de ton aide.
En effet je suis en déplacement en Grèce, Je comptais faire un aller-retour rapide mais malheureusement pour moi j’ai été victime d’une agression non loin d’un café, on m’a tout volé (téléphone, carte bancaire, argent…).
Je voudrais que tu m’octroies un prêt pour mes soins et certaines factures impayées de l’hôtel dans lequel je suis descendue. Je vais te rembourser la somme dès mon retour. J’attends ta réponse.  J’espère pouvoir compter sur toi ».

Face à cette attitude dangereuse d’une énorme gravité et en tant que légaliste, je ne préjuge, ni ne calomnie personne sans preuve tangible.

C’est pourquoi, j’ai décidé de porter plainte contre X dans les prochains jours pour usurpation d’identité afin que la police Française puisse mener des enquêtes sur les auteurs et commanditaires de ce crime odieux dont j’ai été victime.

En attendant de rétablir la situation avec Google, je voudrais attirer l’attention des uns et des autres à éviter de répondre aux agissements des cybercriminels qui ont pris le contrôle de mon compte Gmail dans le seul but de ternir mon image et me décrédibiliser.

Pour ma part, je continuerai à communiquer constamment sur mes comptes des réseaux sociaux (facebook, twitter) qui restent fortement sécuriser et vous rassure de ma détermination à lutter sans relâche contre ces pratiques indignes qui sont de nature à détériorer le climat de confiance et de sérénité qui caractérise notre environnement.

En vous renouvelant mon sentiment de profond regret, je vous invite à la vigilance face à la recrudescence de la cybercriminalité qui constitue sans doute, une véritable menace pour la stabilité de notre société.

ALMAMY SEKOU SOUMAH

PRESIDENT DU CERCLE DE REFLEXION

AGIR POUUR LA GUINEE

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici