Alors que des partis politiques et le FNDC menacent de descendre dans la rue pour protester contre le délai de 36 mois de la transition ; alors que les commerçants s’insurgent contre les démolitions ; le tout sous des injonctions de la CEDEAO, le CNRD semble jouer à l’apaisement. D’abord il avait décidé de la liberté conditionnelle pour Kassory et Cie avant de se raviser à la dernière minute, on n’en connait pas encore les raisons profondes, mais tout portait à croire que c’était pour calmer tant soit peu la classe politique. Et depuis la sortie des commerçants, il a interdit les démolitions jusqu’à la fin des pluies pour… cause humanitaire.

Et cerise sur le gâteau, le président Alpha Condé quittera finalement Conakry ce samedi 21 mai, pour des soins à l’Etranger. Et pourtant le vieux est mal en point depuis…

Il y a là assez de coïncidences troublantes qui pourraient laisser croire que le CNRD craint les manifestations qu’il a, du reste, interdites.

Focus de guinee7.com