Cellou Dalein Diallo, président de l’UFDG était l’un des leaders politiques qui ont participé à la marche du FNDC de ce jeudi 7 novembre à Conakry. Dans son discours, le chef de file de l’opposition guinéenne est longuement revenu sur le cortège funèbre du lundi dernier.

“Beaucoup d’entre vous étaient aux funérailles de ceux qui ont perdu la vie par la faute de nos forces de l’ordre et de sécurité. Nous avons suivi le comble du ridicule, j’ai écouté un haut responsable de la police dire que c’est le vent qui a orienté la direction les bombes lacrymogènes dans le cimetière et l’alentour de la mosquée. Ceux qui étaient dans le cimetière où une pluie de bombe lacrymogène tombait. Ça ne l’a pas suffi, ils sont venus ramasser toutes les caisses qui ont servi de transport des corps de nos camarades”, a expliqué Cellou Dalein Diallo, ce jeudi à Dixinn Terrasse devant une foule compacte.

“Ces caisses sont actuellement confisquées à la CMIS 1 de Cameroun. On n’arrive pas à les récupérer. C’est pour vous dire nos agents de force de sécurité devenus inhumains dans notre civilisation, dans notre culture guinéenne, la mort réconcilie les gens parce que tout le monde vient compatir à la famille éplorée. Pour eux, la mort est une source de violence, une source de mort. Alpha Condé a perdu le sens de la raison. Je crois que c’est la sommité. Sinon, comment laissez commettre les actes comme ça, sans que les sanctions ne pleuvent le lendemain, s’il était encore soucieux du devenir, de la cohésion de notre société ” ? s’est interrogé Cellou Dalein.

“J’avais dit ici la dernière fois que la prochaine manifestation permettrait au FNDC de doubler la performance du 24 octobre. La prochaine fois, il faut qu’on fasse plus pour démontrer que la Guinée ne veut pas de 3ème mandat. Je sais que vous êtes fatigués, déshydratés, mais vous avez bravé tout ça. Encore une fois, félicitation”, a conclu Cellou Dalein Diallo.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199

Publicités

Laisser un commentaire