Ce mercredi, le président Alpha Condé lors d’une conférence de presse a déclaré qu’il ne tolèrera aucune manifestation pendant ébola. ‘’Que les manifestations viennent de l’opposition ou de la mouvance’’, précise-t-il.

Le président très remonté contre son opposition composée entre autres de ‘‘petits comptables, de nains politiques et de rigolos qui s’agitent’’ (sic), a révélé : ‘‘Ils veulent de l’argent ; mais moi je n’ai pas d’argent à gaspiller.’’

Parlant des revendications de l’opposition, il estime que toutes ont été réglées. Non sans préciser que c’est l’opposition qui a demandé la parité au sein de la Céni. ‘‘Maintenant qu’elle l’a, elle se plaint de ne pas pouvoir maitriser ses délégués au sein de l’Institution’’. Pour le président, si l’Opposition veut encore changer les règles du jeu, qu’elle dépose une proposition de loi à l’Assemblée. ‘‘Mais cela ne se règle pas dans la rue’’, a martelé le président.

Qui croit par ailleurs, dur comme fer que ‘‘les manifestations de l’opposition c’est pour décourager les investisseurs’’.

Ibrahima S. Traoré

Publicités