En recevant officiellement, ce mercredi 29 juin, à Conakry, le rapport final des consultations nationales sur la réconciliation, le président Alpha Condé a déclaré qu’en matière de réconciliation, la Guinée à une particularité par rapport à l’Afrique du Sud, où «les choses étaient claires. Il y avait d’un côté des bourreaux, de l’autre côté des victimes, c’était l’apartheid. Qu’est ce qui rend difficile la recherche de la vérité en Guinée ? C’est que, ceux qui ont été victimes ont été appelés bourreaux. Nous allons prendre connaissance des  recommandations, et une commission sera mise en place pour consulter le document que les coprésidents m’ont soumis, afin que la population soit rassurée».

Focus de guinee7.com

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici