Amené par nos confrères de la radio Fim Fm à analyser le discours tenu par le président Condé, lors de la mise en service du chemin de fer du Consortium SMB-Winning partant de Dapilon (Boké) à  Santou (Télimélé), Tibou Kamara, porte-parole du gouvernement, s’est exprimé sur la question de la réouverture des frontières fermées entre la Guinée et ses voisins.

À la question de savoir si certains propos du président ne risquent pas de jeter un froid sur les relations entre la Guinée et les pays voisins, le ministre a informé que le dialogue « n’a jamais été rompu entre le Sénégal et la Guinée. Et qu’il est arrivé très souvent que le président Macky Sall échange avec son homologue guinéen. Je vous le dis, le dialogue n’a pas été rompu entre les autorités des pays et les deux chefs d’Etats se sont parlés régulièrement ces derniers temps ».

Ensuite, il a déclaré qu’ils sont tous, « dans l’esprit de régler les différends. Le processus est en cours. Si vous vous rappelez, la frontière a été fermée pour des raisons de sécurité ; comme on l’avait fait pour la Sierra Leone, pour le Sénégal et la Guinée-Bissau. Aujourd’hui, il est question que les ministres concernés se rencontrent et discutent de tous les problèmes liés à la fermeture des frontières et aux conditions de la réouverture des frontières. A la suite de ces discussions, des recommandations seront faites qui vont donner des garanties de confiance et de sécurité aux deux pays, comme on l’a fait pour la Sierra Leone. L’étape d’après sera la réouverture de la frontière. Donc, il n’y a pas de crainte particulière à avoir. Parce que le dialogue n’a pas été rompu ».

Une synthèse faite par Abdou Lory Sylla pour guinee7.com