Ce mercredi 31 mars, le président Alpha Condé a présidé la cérémonie de remise officielle d’une flotte de 56 camions d’assainissement pour répondre aux défis posés par la croissance urbaine rapide de Conakry. Un événement qui s’inscrit dans le cadre du Projet d’Assainissement de Conakry, financé le Gouvernement guinéen et le Fonds LLF (Lives and Livelihoods Fund).

Prenant la parole à cette occasion, le chef de l’État guinéen a réitéré son envie ardente de faire de Conakry une ville propre en déclarant: « Lorsque le président Erdogan est venu en Guinée, il a dit que Conakry n’est pas une ville. J’ai été à Namibie, les rues sont aussi propres que dans nos maisons. Donc notre ambition est de rivaliser avec la Namibie. »

Alpha Condé a, à cet effet, souligné que toutes les directions chargées des services de déchets, d’eau et autres seront désormais autonomes. « Car, dit-il, si vous donnez des contrats de performances aux gens, il faut leur permettre de travailler ».

Plus loin, le locataire de Sekhoutoureah s’est également penché sur les mauvaises pratiques au sein de l’administration guinéenne. « Notre administration a de très mauvaises habitudes. Nous sommes lents, des études ne se font pas vite. Ce n’est pas l’argent qui manque, c’est notre incapacité de faire rapidement les projets. Non seulement les ministres eux-mêmes ne se donnent pas à fond à la tâche, mais ils ne contrôlent pas leurs cadres. Désormais chaque ministre qui donnera un dossier à un cadre, tu dois aussi lui donner un délai et ce délai doit être respecté », a-t-il fait savoir.

Avant de poursuivre: « Nous avons beaucoup de financements dans les eaux, dans les routes. Mais ces investissements ont retardé parce que les ministres ont été incapables de s’entendre pour désigner les membres de la commission…. Nous allons mettre fin à tout cela. »

Le président Alpha Condé a également rappelé: « Gouverner autrement, c’est obligé les ministres et les cadres à travailler. Et celui qui ne remplit pas son contrat de performance, il partira. Cela est très clair. Nous voulons que désormais la Guinée puisse se comporter comme les pays africains qui ont les meilleures pratiques de gouvernement afin que nos populations bénéficient largement des avantages qu’ils nous donnent. Non pas que ces avantages aillent dans les poches des ministres ou des hauts fonctionnaires, mais qu’ils aillent dans les caisses de l’État afin de servir le peuple. »

Pour terminer, le chef de l’État a déclaré : « je n’ai pas d’amis, je n’ai pas de parents. Mes amis et mes parents c’est la Guinée. Celui qui ne comprendra pas cela, subira des conséquences. »

Il faut noter ces 56 camions seront utilisés par l’Agence Nationale de l’Assainissement et de la Salubrité Publique ( ANASP) pour améliorer les conditions de santé et d’hygiène des populations de Conakry en général et celles plus vulnérables en particulier.

Mohamed Soumah pour Guinee7.com 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.