« En compagnie de mon frère et ami Roch Marc Christian Kaboré, nous avons présenté nos condoléances les plus attristées à la famille de Mamoudou Barry, tué à Rouen », telle est l’annonce faite par le président Alpha Condé, sur sa page Facebook, ce vendredi soir.

Lundi dernier, l’enseignant-chercheur, Mamoudou Barry, victime le 19 juillet en France d’une agression « raciste », a été inhumé à Bolaroyah, son village natal, sous-préfecture de Douney, préfecture de Mamou.

Mamoudou Barry, 31 ans et père d’un enfant de deux ans, est mort des suites de ses blessures après avoir été roué de coups dans la rue, le 19 juillet, lors d’une agression qualifiée de « raciste » par ses proches à Canteleu, dans la banlieue de Rouen (Seine-Maritime). 

L’auteur présumé de l’agression, un Français d’origine turque, né en 1990 et présentant des « antécédents psychiatriques », a été interpellé et hospitalisé.

Focus de Guinee7.com

Publicités

Laisser un commentaire