Avec des pancartes et affiches sur lesquels il est inscrit « Oui à l’alternance en 2020 », des membres du mouvement ‘‘Patriotes pour l’Alternance et le Salut’’ étaient présents à la devanture de plusieurs universités publiques et privées de Conakry, mercredi dernier, pour distribuer des tracts intitulés « Réveillez-vous, indignez-vous et mobilisez-vous » aux étudiants guinéens, tout en leur expliquant le bien-fondé d’une alternance politique en république de Guinée en 2020.

Ibrahima Sanoh, président du mouvement ‘‘Patriotes pour l’Alternance et le Salut, a précisé que 50 mille exemplaires des tracts seront distribués, rien que dans les universités de Conakry.  

Selon lui, « le choix des universités pour cette phase s’explique par le fait qu’elles sont les temples de la réflexion et c’est les lieux où les révolutions commencent, c’est le lieu où il faut donc intéresser beaucoup de personnes. Nous allons aussi aller dans les quartiers, dans les foyers et un peu partout, pour prendre langue avec les gens et leur donner des raisons pour se réveiller, des vraies raisons pour s’indigner et aussi des raisons pour se mobiliser, quand l’appel à la mobilisation serait fait ».

Ibrahima Sanoh

A en crois Ibrahima Sanoh, l’objectif est de faire comprendre aux citoyens qui se disent indifférents à cette question, qu’ils sont également intéressés par la question, que leurs voix comptent et qu’ils doivent s’approprier de la question.

Après avoir fait lecture d’une copie de ce document, Sékouba Doumbouya, étudiant en faculté de médecine à l’Université Kofi Annan, dit être pour l’alternance politique. « Le président ne veut tenir son engagement concernant les dits de la constitution, qui précisent qu’on a droit qu’à deux mandats non renouvelables. Du coup, moi je pense que s’il (le président) change la constitution de notre pays, cela va à l’encontre des lois de la nation et ça pèse sur l’avenir du pays… moi je suis pour alternance en 2020, parce qu’il ne faut pas qu’un président s’éternise au pouvoir », nous a-t-il confié.

De son côté, Aboubacar Sylla, étudiant en Master 2 a soutenu que cette initiative du Mouvement Patriote pour l’Alternance et le Salut est une bonne stratégie, vu l’interdiction de toute forme de manifestations en république de Guinée : « La distribution de ces tracts c’est un moyen de communication, pour toucher beaucoup plus de personnes. Vous savez aujourd’hui nous sommes en train de nous battre par rapport à cette question de changement de constitution ou de troisième mandat, moi je suis très content parce que dans ce tract tout ce qu’ils ont énuméré c’est très bien. J’appelle tous jeunes à se mobiliser contre ce projet que moi je qualifie de suicidaire. »

A noter que le Mouvement Patriote pour l’Alternance et le Salut projette de distribuer au total 5 millions d’exemplaires du manifeste intitulé « Réveillez-vous, indignez-vous et mobilisez-vous », à Conakry, ainsi qu’à l’intérieur du pays.    

 Mohamed Soumah pour Guinee7.com