L’ambiance au sein du syli n’est pas au beau fixe selon nos confrères de foot224. La preuve, le syli a fait sa grève des primes la veille du match contre le Sénégal. Les joueurs exigent qu’un changement soit apporté au niveau des paiements des primes. Exit la prime par objectif et souhaitent que les primes soient payées par match.

Pour bien faire passer leur exigence ils ont décidé de pas s’entrainer à la veille du match contre le Sénégal ce 13 janvier. Ils exigent que cette demande soit étudiée et validée le plus vite possible. La débâcle trouve une première explication dans cette mini fronde.

La deuxième explication, réside dans les grossières erreurs individuelles de certains joueurs, peut-être déconcentrés par cette situation malheureuse. Le ministère des sports et la fédération sauront- ils désamorcer cette bombe avant une semaine fatidique. That is the question.

Sega Diallo/Le Footmag