Selon Amnesty International Guinée, les autorités guinéennes détiennent toujours Saïkou Yaya Diallo, chargé des questions juridiques au Front National Pour La Défense De La Constitution-FNDC (FNDC), bien que la cour d’appel de Conakry ait ordonné sa remise en liberté sous caution et sous contrôle judiciaire le 21 mai 2020. Selon son avocat, le procureur général s’est pourvu en cassation bien que la loi ne l’autorise pas à former un recours contre cette décision de libération. Le 12 mai, Saïkou Yaya Diallo a été inculpé de «voie de fait, violences, menaces et injures publiques» et transféré à la prison de Conakry. Saïkou Yaya Diallo est diabétique.

Focus de guinee7.com