Lundi 28 juin 2021, s’est ouvert dans la préfecture de Coyah, un atelier de formation  sur la décentralisation et le développement local pour des journalistes. Ce cadre d’échanges qui va s’étendre jusqu’au 2 juillet 2021, a pour objectif, de mieux outiller ces journalistes en majorité venus de l’intérieur du pays sur la nécessité de création, et le mode de fonctionnement de l’Agence Nationale de Financement des collectivités locales ( ANAFIC) dans un premier. Dans un deuxième temps, à la sortie de cette formation, les participants devraient mieux cerner la technique de couverture de l’information au niveau local, la décentralisation et le financement du développement local.

Pendant cette journée, le facilitateur, Aboubacar Sylla du ministère de l’Administration du territoire et de la décentralisation, a abordé plusieurs thèmes avec les participants dont « la décentralisation ; historique et enjeux, évolution et changement, le développement local ».

« Aujourd’hui dans les colonnes des médias, quand on parle de l’ANAFIC, tout le monde ne voit que les milliards transférés aux collectivités. Cependant, l’ANAFIC, à deux volets qui sont, le financement et l’accompagnement technique des collectivités. D’où la nécessité de ce cadre d’échanges avec les hommes de médias par la direction générale. Parfois, dans les médias on parle de la décentralisation et du développement local mais de façon superficielle. Donc cette formation permettra aux journalistes de connaître le contexte de création de l’ANAFIC et la modalité d’octroi de l’argent aux collectivités », a expliqué

la responsable de Communication de l’ANAFIC, Monique Curtis.

Sam Samoura pour Guinee7.com