Dans les années ‘‘90’’, aux débuts des années de démocratie, Alpha Condé, à l’époque opposant, avait organisé un meeting au stade de Coléah qui a été dispersé par les forces de l’ordre. Certains disent –même s’ils sont démentis par d’autres-, que ce jour, le leader de l’opposition de l’époque a sauté par-dessus le mur du stade pour se sauver. Le Lynx, journal satirique, s’est basé sur cette ‘‘information’’ pour coller le surnom Alpha le Grimpeur à Alpha Condé. Comme pour mettre en doute sa bravoure. Des années plus tard, ce 14 novembre, Sidya Touré, dans une manifestation du Front national de défense de la démocratie (FNDC), dispersée par la police à coup de gaz lacrymogène, abandonne sa troupe et sa voiture pour se fondre dans la nature…Une façon de prouver son courage ? En tous les cas il est des moments où le talent de sprinter peut bien sauver…Et c’est tant pis pour les aigris. Alors Sidya le Sprinter, ‘‘Alanmanè’’ ka ‘‘Amoulanfé’’ ?

La voiture de Sidya abandonnée sur l’autoroute

Ibrahima S. Traoré pour guinee7.com  

Publicités

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici