Prenant la parole, ce samedi 7 décembre, à l’assemblée générale hebdomadaire de l’UFDG, la vice-présidente des femmes dudit parti, Hadja  Maimouna Diallo, a annoncé qu’hier vendredi, “après l’enterrement (des jeunes morts lors de la dernière manifestation du FNDC, NDLR), les forces de défense et de sécurité n’ont dérogé à leur règle, donc, ils sont rentrés encore dans les quartiers, ils ont blessé des enfants, malheureusement un enfant du nom Mamadou Saidou (…), 24 ans, élève en Terminale Sciences Mathématiques, a succombé à ses blessures ce matin. C’est juste pour vous dire que nous les femmes, on ne peut pas s’asseoir, il faut qu’on continue le combat”, a-t-elle indiqué.

Bhoye Barry pour guinee7.com

00224 628 705 199