AcelorMittal, la grande firme sidérurgique, est en passe de racheter 41,3% de BHP Billiton dans le gisement de fer du mont Nimba, pour un montant allant jusqu’à  500 millions de dollars.

Il faut cependant rappeler que quelques temps avant, Kerfalla Yansané, le ministre des Mines de la Guinée avait réclamé à  la société des Mines de fer de Guinée(SMFG) et son associé BHP Billiton  un ticket d’entrée de 115 millions de dollars au profit du trésor guinéen.

Selon nos informations, BHP avait irrité le chef de l’Etat guinée en exprimant le désir de payer la somme mais avec exigence pour le gouvernement de fournir un plan d’utilisation de cette somme. Mais avec la menace du ministre Kerfalla de retirer tous les avantages dont bénéficie le projet, compte tenu de la caducité de la convention de 2003, BHP semble revenir à la raison. Et serait prête à passer à la caisse.

Il faut rappeler qu’AcelorMittal dispose dans la région, d’une ligne de chemin de fer aboutissant au port de Buchanan (Liberia). Ce qui constitue un atout pour une exploitation rentable des mines de fer du Nimba. Cet atout est aussi saisi par Nimba Mining, filiale de West Africa Exploration qui, via le gouvernement libérien, a eu un accord avec la firme sidérurgique pour l’exploitation d’une autre partie des monts Nimba.

Ibrahima S. Traoré   

 

Publicités